Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions4 pour mille, une fausse bonne idée

Agriculture et sols. Pollution, contrôles, dépollution des sols, humus et nouvelles techniques agricoles.
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar izentrop » 14/06/19, 10:10

Au Canada ils sont optimistes, ils ont l'initiative TERATON (la «teraton» représente 1 000 milliards de tonnes)
la société prévoit d’inclure 3 000 agriculteurs dans le monde, avec plus d’un million d’acres en 2019....
Certains agriculteurs ont déjà adopté les techniques. Russell Hedrick, un producteur régénérateur qui cultive du maïs, du soja, de l'orge, de l'avoine et du triticale traditionnels, sans OGM, à Hickory, en Caroline du Nord, a mesuré le carbone dans ses 1 000 acres et le meilleur qu'il ait jamais fait est de 1,5 tonne par acre. https://nationalpost.com/news/world/the ... re-bury-it
Pour 1 million d'acres ça fait 1.5 millions de t/an, comparé au 37 milliards de tonnes émises en 2018, on en est encore loin.

Et donc Russell stock au maximum 3.7t/ha/an.
Un calcul de coin de table avec l'initiative "4/1000" sur 30 cm en moyenne de terre arable et un P.s du CO2 solide de 1.562 t/m3, on arrive à 18,7 t/ha/an ... très optimiste aussi, surtout qu'avec le RC, le CO2 du sol va encore plus s'évaporer :shock:
... quoique le glyphosate peut faire des miracles. :wink:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5950

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar Did67 » 16/06/19, 18:26

Juste un point : dès le départ, il y a bug. Sont comparés (parce que l'INRA des parcelles pour lesquelles les mêmes techniques sont appliquées de la même façon depuis suffisamment longtemps - il y a aux USA des séries pluys longues encore) les effets de différentes techniques de travail du sol

Et en gros - je n'ai pas lu, je tombe sur ce fil par hasard aujourd’hui et cela ne m'intéresse que marginalement - peu importe la façon dont tu travailles le sol, la minéralisation est la même. Pour un apport donné, tu tends immanquablement vers une stabilisation à un niveau donné.

Pour stocker, il faut changer de "modèle" : cesser de travailler la terre, ne pas la laisser nue (car le sol nue ne produit pas de biomasse, qui, non produite, ne sera pas incorporée - donc pas de stockage de C)...

Sans doute que dans quelques années, on aura des séries assez longues en non-travail, et on pourra comparer. Mais c'est une évidence, ces sols seront plus riche en MO.

Et donc auront, par rapport à la situation d'aujourd'hui, stocké du C.

Je n'ai plus les données ne tête, mais il me semble que le 4 pour mille se rapporte aux terres cultivées. Car ailleurs, c'est la destruction de la biomasse sur pied (forêt) qu'il faut arrêter !

Le chiffre est évidemment "marketing". 4 pour mille, cela parait peu. Mais on en a discuté ailleurs : les taux de MO stable des sols varient très très lentement. Dans le sens de la baisse (il a fallu 50 ans de "mauvaises pratiques" pour diviser le stocke de MO par deux - en gros de 4 % à 2 %)

2 % / 50 ans = 4 pour 10 000 et pas pour 1 000 !

Si on inverse la technique, il faudra autant de temps ! Donc 4 pour mille, c'est loin d'être gagné ; il faut inverser les tendances et accélérer d'un facteur 10 !!!!! A condition, en plus que tout le monde s'y mette...

Bof bof... On peut rêver... Les chercheurs sont doués pour ça...

Après, il faut lancer des idées. La "faim dans le monde" a été très tendance dans les années 70... Et on court toujours. Enfin on traine dans nos savates !
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar izentrop » 20/06/19, 09:54

Bonjour,
Did67 a écrit :Et en gros - je n'ai pas lu, je tombe sur ce fil par hasard aujourd’hui et cela ne m'intéresse que marginalement - peu importe la façon dont tu travailles le sol, la minéralisation est la même. Pour un apport donné, tu tends immanquablement vers une stabilisation à un niveau donné.
Pour la minéralisation j'ai d'autres sons de cloche
Par minéralisation, il se détruit annuellement 1,5 à 2%
du stock d’humus stable en terre cultivée et environ 1% en jachère non travaillée. Le taux de minéralisation est
toujours plus élevé sous climat chaud et
humide, dans les sols bien aérés à pH
neutre ou légèrement alcalin, quand les
façons culturales favorisent l’activité
biologique. Divers systèmes de calcul
informatisés peuvent nuancer la valeur
du coefficient K2 selon ces conditions. https://agriculture-de-conservation.com ... -humus.pdf
D'ailleurs il me semble avoir entendu que dans la forêt amazonienne, il n'y a pratiquement pas d'humus, toute la M.O est hors sol, à cause des pluies et du climat tropical... Sauf zones ou l'homme à pratiqué la terra pretta.

Avec le réchauffement climatique, on aura beau essayer de stocker, beaucoup plus de carbone du sol se retrouvera dans l'atmosphère.
Le changement climatique peut aussi précipiter le déstockage de carbone organique, en accélérant la vitesse de minéralisation des matières organiques des sols de montagne ou des sols tourbeux des zones humides. https://www.gissol.fr/thematiques/sols- ... climatique
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5950

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar Did67 » 20/06/19, 10:39

izentrop a écrit :
Pour la minéralisation j'ai d'autres sons de cloche



OK. Ma phrase était trop courte : pour un même endroit, un même sol, un même climat, la minéralisation ne varie pas beaucoup en fonction de la technique de travail du sol. En somme que tu laboures, que tu "rotavatores", que tu bêches, dès lros que tu travailles le sol, c'est-à-dire que tu l'aères, tu accélères, en un même endroit, la minéralisation... Et à l'inverse, le non-travail ralentit l'oxydation (minéralisation aérobie).

C'est pour cela que l'essai de l'INRA qui compare des techniques de travail du sol ne montre pas de différence significative.

Mais que s'ils avaient comparé à une parcelle de non-labour, au même endroit, il y en a sans doute une.

C'est cette "contradiction" que tu semblais souligner au tout début. Et qui n'en est pas une... puisque n'étaient comparées que des modalités de travail du sol !

Sinon, en effet, en gros chaque facteur joue : les climats chauds et humide accélèrent la minéralisation, les sols légers minéralisent plus que les sols lourds, etc...
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar izentrop » 20/06/19, 11:59

Did67 a écrit :C'est pour cela que l'essai de l'INRA qui compare des techniques de travail du sol ne montre pas de différence significative.
Mais que s'ils avaient comparé à une parcelle de non-labour, au même endroit, il y en a sans doute une.
De quelle étude sagit-il ?
Les
résultats montrent qu’il apparaît plus efficace, en termes de stockage de C dans le sol, d’accroître les
entrées de matière organique au sol, par implantation de ligneux en association ou en remplacement de
sols nus, par des couverts végétaux, plutôt que de tenter de réduire les vitesses de minéralisation des
matières organiques par des pratiques de non labour. https://www6.inra.fr/ciag/content/downl ... -Chenu.pdf
Il est écrit aussi :
La quantité de carbone organique qui est stockée dans les sols du monde est considérable : entre 1
200 et 2 000 Gt (1Gt=109t) de carbone dans le premier mètre du sol, soit deux à trois fois la quantité de
carbone présente dans l’atmosphère sous forme de CO2, et 700 Gt de C dans les 30 premiers cm du
sol. En France métropolitaine, le stock de C des 30 premiers cm du sol est estimé à 3,2 Gt (Martin et
al., 2011). Une augmentation de 1‰ de ces stocks, soit 3,2 106t C compenserait 12% des émissions
agricoles et sylvicoles françaises, qui sont de 94 106 t eqCO2, soit 26 106 t eq C (CITEPA 2012).
Augmenter le stockage de C dans les sols via les pratiques agricoles apparaît donc comme un volant
d’action tout à fait significatif pour l’atténuation du changement climatique.
Significatif mais largement insuffisant et même perdu quand le RC se réchauffera vraiment. :frown:
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5950

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar Did67 » 22/06/19, 07:24

Je suis désolé ; j'ai lu superficiellement et écrit trop vite. Donc des conneries. Pas que, mais suffisamment !

Oublie-les !

Mes excuses.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar izentrop » 12/07/19, 23:18

Les résultats de la dernière étude de l'INRA SUR LA SÉQUESTRATION DU CARBONE DANS LES SOLS – DÉCRYPTAGE https://reseauactionclimat.org/etude-in ... n-carbone/
les chercheurs soulignent que le stockage de carbone dans les sols est limité dans le temps (l’étude porte sur 30 ans) et est potentiellement réversible. Enfin, les pratiques nécessitant de laisser au sol la matière organique (la pratique des cultures intermédiaires utilisée dans le modèle implique de laisser la totalité de la production de biomasse au sol) ne prennent pas en compte le fait que cette matière aurait pu servir à d’autres usages potentiellement séquestrant.

DES RÉSULTATS SOULIGNANT LA HAUTEUR DE LA MARCHE À FRANCHIR
Le stock actuel de carbone organique des sols français sur 0-30 cm représente 3,58 Gt de carbone (C). Le potentiel additionnel dans les sols agricoles et forestiers évalué par les chercheurs de l’INRA est de 5,78 Mt de C sur l’horizon 0-30 cm (ou 8,43 sur les 100 premiers centimètres du sol). Cette valeur correspond à 1,9 pour 1000 pour l’ensemble de la surface agricole et forestière française. L’essentiel (86 %) du potentiel additionnel se trouve dans les grandes cultures, notamment par le fait que les sols concernés sont actuellement pauvres en carbone et présentent donc un fort potentiel de progrès.

Ce potentiel, d’après les calculs de l’INRA, permettrait de compenser 6,8 % des émissions actuelles de la France et 41 % des seules émissions agricoles.
C'est assez petit, sans compter les pertes supplémentaires occasionnées par le RC
L’équipe de Yujie He a travaillé à un scénario d’un accroissement continu de la concentration atmosphérique de CO2 tout au long du XXIe siècle (scénario RCP 8.5, voir tableau ci-dessus), en prenant en compte leurs nouvelles observations (voir paragraphe« Le carbone a été beaucoup moins stocké dans le sol depuis 1750 qu’estimé par le GIEC »). Celui-ci signifie que le GIEC a surestimé de 40 % la capacité de stockage du carbone dans les sols d’ici 2100 [6].

D’autres études en cours estiment quelle pourrait être la capacité de stockage du sol. Bertrand Guenet les détaille : « Avec les nouveaux schémas de sol, et le scénario RCP 2.6, nous observons 50% de stockage en moins par rapport à la version précédente. Pour le scénario RCP 8.5, c’est plus compliqué, l’effet est un peu amorti ». https://reseauactionclimat.org/stockage ... limatique/
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2754
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 415

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar sicetaitsimple » 13/07/19, 11:01

izentrop a écrit :Les résultats de la dernière étude de l'INRA SUR LA SÉQUESTRATION DU CARBONE DANS LES SOLS – DÉCRYPTAGE


Pour ceux que ça intéresse, le résumé de l'étude INRA en une dizaine de pages se trouve ici:

https://inra-dam-front-resources-cdn.we ... is-pdf.pdf

Comme déjà souligné dans le post d'Izentrop, 86% du potentiel d'accroissement des capacités de stockage seraient liés aux surfaces en grandes cultures, et l'augmentation de profondeur du "puit de carbone" français resterait malgré tout faible par rapport aux émissions actuelles (6,8%).
1 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar izentrop » 26/07/19, 01:18

Stocker 4 pour 1000 de carbone dans les sols : le potentiel en France résumé avec quelques vidéos http://institut.inra.fr/Missions/Eclair ... s-francais

Le rapport complet de 117 pages avec tous les détails techniques https://inra-dam-front-resources-cdn.we ... is-pdf.pdf

Ces figures page 20 valent mieux qu'un long discours :
Pièces jointes
stockCarboneProfond.gif
stockCarboneProfond.gif (121.8 Kio) Consulté 91 fois
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4452
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 330
Contact :

Re: 4 pour mille, une fausse bonne idée

Message non lupar izentrop » 19/08/19, 00:37

Bonjour,
L'intervention de Claire Chenu confirme ce qui a été écrit précédemment
"les matières organiques stable dans les sols ne sont pas des substances humiques et d'ailleurs des molécules qui persiste longtemps dans les sols, à part les charbons on n'en connaît pas vraiment"
" des sucres c'est ça qui persistent parfois pendant des siècles des millénaires"
" ces petites molécules persistent parce qu'elles sont stabilisés par adsorption sur des argiles ou par piégeage au sein de la porosité du sol où elles sont peu accessibles aux micro-organismes"
Pièces jointes
C-racine X2.4.gif
C-racine X2.4.gif (262 Kio) Consulté 57 fois
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Agriculture: problèmes et pollutions, nouvelles techniques et solutions »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités