Voiture hybride Hdi de Peugeot-PSA: pas de subvention, pas d’hybride hdi pour tous!

Partagez cet article avec vos amis:

Comme PSA n’a pas reçu de subventions étatiques, la motorisation Hybride Hdi ne sera disponible que pour les véhicules « Premium », comprenez « hauts de gamme ». Ce comportement, pouvant s’apparenter à du chantage, est assez étonnant de la part d’un « grand » groupe constructeur automobile qui réalise de larges profits.

Il n’est de toute facon pas normal qu’une entreprise qui fasse de très lourds bénéfices profite de subventions publiques qui feraient mieux d’être employées dans la recherche fondamentale ou appliquée comme les micro-algues…

L’appelation Micro-Hybride est également trompeuse. Par exemple BMW équipe de serie toute sa gamme d’un système équivalent au Start & Stop (en plus d’un système de récupération de l’énergie au freinage) sans tromper l’utilisateur en appelant ceci « micro-hybride »…

Alors le « Leader européen des véhicules respectueux de l’environnement » est-il vraiment honnête avec ses clients? Nous pouvons largement commencer à en douter…

Le communiqué de Presse intégral ci-dessous.

En savoir plus: des Hybrides Hdi grâce à nos impôts?

Le groupe réoriente sa stratégie de développement de l’Hybride HDi

Leader européen des véhicules respectueux de l’environnement, PSA Peugeot Citroën confirme la place des technologies hybrides au sein de son dispositif technologique, tout en modifiant les modalités de leur application.

Le groupe confirme le déploiement massif d’une offre de micro-hybrides à travers ses gammes. 1,1 million de véhicules seront ainsi équipés du système Stop & Start en 2011 et 1,6 million en 2012.

PSA Peugeot Citroën fera en revanche évoluer son programme d’hybrides diesel, initialement prévu sur Peugeot 308 et Citroën C4. L’instruction du dossier de l’AII par la Commission européenne s’annonçant trop longue et ses résultats aléatoires, le projet Hybride HDi de PSA Peugeot Citroën est réorienté. Hybride HDi sera proposé, à l’horizon 2011, sur des modèles « premium » de Peugeot ou Citroën, seuls à pouvoir justifier par leur niveau de prestations le surcoût que cette technologie représente pour le client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *