Une faible quantité d’éthanol pour booster les moteurs à essence

Partagez cet article avec vos amis:

Trois chercheurs de Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont déposé une demande de brevet pour un système qui permettrait d’améliorer la consommation des moteurs à essence de plus de 20% et ce pour un coût inférieur à 1000 euros.

L’équipe du MIT a eu l’idée d’associer l’utilisation d’un turbocompresseur à l’injection d’éthanol dans la chambre de combustion du moteur quand celui-ci est très sollicité (côte, accélération…).

L’injection d’éthanol diminue le risque de détonation ce qui permet d’obtenir des taux de compression élevés dans des moteurs de taille plus réduite.

Injection d’éthanol dans l’essence

Commentaire de Christophe: pas grand chose de neuf à cela puisque l’injection d’eau-méthanol était utilisée largement durant la 2ieme guerre. Injection d’eau dans les avions de la 2ieme guerre mondiale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *