Très en retard, la France commence à se préoccuper du développement de la filière GNV

Partagez cet article avec vos amis:

Alors que plus de 4 millions de véhicules roulent au GNV dans le monde, seulement 3.000 circulent en France. Avec un pétrole cher et les objectifs fixés par le protocole de Kyoto, la France s’est récemment fixé l’objectif de 100.000 véhicule en 2010.

Dans un contexte où le transport représente 30% de la consommation énergétique d’un Français et 27% de ses émissions de gaz à effet de serre, le Livre Vert de la Commission européenne souligne l’importance de promouvoir une croissance progressive par d’autres sources énergétique et fixe comme objectif le remplacement, d’ici à 2020, de 20% des carburants classiques par des carburants alternatifs.

Une voiture au gaz naturel est un véhicule essence standard, modifié d’origine par le constructeur, équipé simplement d’un ou de plusieurs réservoirs, d’une jauge et d’un circuit d’alimentation moteur supplémentaire pour le gaz naturel. Les voitures actuellement disponibles sur le marché sont appelées véhicules à bicarburation gaz/essence, puisque fonctionnant avec les deux énergies. Grâce à son réservoir au gaz naturel, un véhicule bi-carburation peut parcourir en moyenne 300 km de plus qu’un véhicule classique. En effet, à l’autonomie gaz naturel (de 200 à 500 km selon les modèles) vient s’ajouter celle liée au contenu du réservoir essence qui demeure généralement inchangé. Le véhicule roule en priorité au gaz naturel et le passage à l’essence se fait automatiquement dès que le réservoir de gaz naturel est vide.

Lire la suite

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *