Traitement plasma des déchets ultimes

Partagez cet article avec vos amis:

La vitrification par torche à Plasma.

Mots clés : déchets, traitement, incinérateurs, plasma, entreprise.

Un savoir-faire unique en Europe : pionnière dans le traitement de résidus d’incinération de déchets par torche à plasma, l’entreprise Europlasma est à l’initiative de la première unité européenne de vitrification des cendres volantes issues de l’incinération des ordures ménagères.

La torche à plasma est un équipement permettant la production d’un jet de gaz à haute température pouvant atteindre 4 500°C. Licencié exclusif du savoir-faire pour la fabrication et la commercialisation de cet équipement initialement développé et industrialisé par Aérospatiale, Europlasma propose un équipement innovant aux applications multiples. En effet, la torche à plasma est actuellement le cœur d’un procédé de vitrification de déchets industriels dangereux ; c’est également un outil de pilotage des températures apprécié dans l’industrie traditionnelle, telle que la fonderie. Elle est ainsi utilisée pour la destruction de déchets de différents types, plus particulièrement la vitrification des résidus d’incinération, des déchets amiantés, des déchets nucléaires… et fait également l’objet d’applications industrielles dans lesquelles l’utilisation d’air ou de gaz est nécessaire : hauts fourneaux, cubilots, etc.

Lors de la création d’Europlasma, les deux fondateurs, Maxime Labrot et Didier Pineau, alors responsables du département plasma à l’Aérospatiale, avaient pour objectif la création du « chaînon manquant » entre le fabricant de torches et l’utilisateur final, en d’autres termes la conception de procédés utiles et fiables basés sur l’utilisation des torches à plasma. Le premier marché visé par la jeune Pme girondine a été celui du traitement des résidus d’incinération et a donné lieu –avec le soutien de l’Anvar – à la première réalisation européenne d’une unité de vitrification des cendres volantes de l’usine d’incinération des ordures ménagères
de Cenon (Bordeaux). Le succès technique rencontré a conduit Europlasma à poursuivre la mise en œuvre industrielle du procédé, acquérant ainsi une parfaite maîtrise des éléments-clés nécessaires à l’utilisation optimale de la technologie plasma et au développement d’une gamme complète de produits industriels en vue de devenir « leader mondial ». Le Japon est aujourd’hui le premier marché de vitrification au monde, avec un parc de plus de 1 800 usines
d’incinération des ordures ménagères dont la moitié sont condamnées car non conformes aux nouvelles contraintes réglementaires. Ce sont donc près de 400 nouvelles usines comprenant un traitement intégré de vitrification qui devraient voir le jour dans les 15 à 20 années à venir. C’est ainsi qu’en 1999 a été conclu un premier
contrat de licence non exclusive avec un grand groupe d’ingénierie japonais : Kobelco. Cette première référence donne à la société un rayonnement sur les autres marchés porteurs de la zone, ouvrant de nouvelles opportunités à Taiwan et en Corée du Sud.

Plus d’information sur le site de la société : http://www.europlasma.com

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *