Terre, fin de partie ?

Partagez cet article avec vos amis:

La seconde édition de « Terre, fin de Partie? » est maintenant disponible sous forme d’ouvrage imprimé.

Il s’agit d’un ouvrage de synthèse et la méthode d’analyse et de prévision utilisée a été testée avec – hélas, car ce n’est pas une bonne nouvelle – un total succès cet été.

Comme je l’avais calculé quelques mois plus tôt, la superficie estivale de la banquise a fortement régressé d’une année à l’autre (de près de 500 000 km²), des millions de km² de permafrost (terres « éternellement » gelées) se sont dégelés en Sibérie, en Alaska et au Nord du Canada, les toundras ont sérieusement commencé à se comporter en fontaines de carbone (émissions de CH4), la température des eaux de surface des océans s’est accrue de 2°C dans l’Atlantique central, la mer des Caraïbes et le golfe du Mexique (et plus encore dans les mers arctiques), la saison des tornades et celle des cyclones ont commencé plus tôt… En fait, on peut probablement dire que nous avons atteint en 2005 un second seuil dans l’évolution climatique.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *