Téléchargement: Economie d’énergie: récupération de la chaleur des eaux grises ou usées

Partagez cet article avec vos amis:

Economies d’énergie: essais de performance de récupérateurs de chaleur des eaux domestiques (usées) au CCTR étude de décembre 2007 par le Centre Canadien des Technologies Résidentielles.

La récupération de la chaleur des eaux domestiques est une technologie relativement simple qui permet aux ménages de réduire leur consommation en eau chaude et de prolonger le temps de disponibilité de l’eau chaude durant les périodes de grande demande ou d’utilisation continue.

Les récupérateurs de chaleur des eaux domestiques tirent parti du principe de la tension superficielle, selon lequel l’eau tend à s’écouler le long des parois des tuyaux de vidange verticaux. Cela se traduit par un rapport « surface de contact/volume » très élevé qui permet d’extraire la chaleur des eaux domestiques en enroulant la canalisation d’arrivée d’eau froide autour du tuyau de vidange vertical. Il existe à l’heure actuelle un certain nombre de récupérateur de chaleur des eaux domestiques brevetés.

récupérateur chaleur eau usée

Un programme de recherche visant à évaluer dans quelle mesure ces appareils peuvent récupérer l’énergie a été mené par le Centre canadien des technologies résidentielles (CCTR).

Six échangeurs thermiques de fabrication de série ont été mis à l’essai dans le cadre de deux études menées respectivement en 2005 et en 2006. Ces appareils étaient constitués d’un tuyau de vidange en cuivre de 3 po (76,2 mm) de diamètre nominal et de longueur variable entouré d’une conduite de cuivre souple de 1/2 po (12,7 mm) ou de 3/8 po (9,5 mm) de diamètre nominal. De l’eau froide circule dans la petite conduite souple pour capter la chaleur des eaux domestiques, comme le montre la figure 1. La disposition de la conduite autour du tuyau de vidange, de même que la forme des différentes conduites, varie d’un modèle à l’autre.

Dans la plupart des habitations, il se produit des « événements » de vidange des eaux domestiques où interviennent de l’eau froide seulement (toilette), de l’eau froide et de l’eau chaude (lavabos, lessive et douche) ou de l’eau chaude seulement (lave-vaisselle).

Dans certains cas, l’eau chaude circule simultanément dans les tuyaux d’approvisionnement et de vidange (évier et douche), alors que dans d’autres il y a un délai entre l’apport d’eau chaude et la vidange d’eau tempérée (lessive, lave-vaisselle et bains). Il importante de faire la distinction entre ces types d’événements, car le type de récupérateur de chaleur générique dont il est question ici possède une très faible capacité de stockage et est plus efficace lors d’événements où l’eau coule longtemps et en même temps qu’elle se vidange, comme c’est le cas des douches.

Télécharger le fichier (une inscription à la Newsletter peut être requise): Economie d’énergie: récupération de la chaleur des eaux grises ou usées

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *