Téléchargement: Ademe: guide de l’énergie éolienne, juin 2013

Partagez cet article avec vos amis:

Guide ADEME sur l’énergie éolienne, version juin 2013.

Depuis des siècles, l’homme utilise l’énergie du vent pour faire avancer des bateaux, moudre du grain ou pomper de l’eau. Cette source d’énergie nous sert maintenant à produire de l’électricité.

Depuis quelques années, la production électrique éolienne est en plein développement industriel. Elle présente en effet de nombreux atouts: c’est tout d’abord une énergie renouvelable non polluante qui contribue à une meilleure qualité de l’air et à la lutte contre l’effet de serre. C’est aussi une énergie qui utilise les ressources nationales et concourt donc à l’indépendance énergétique
et à la sécurité des approvisionnements. Enfin, le démantèlement des installations et la gestion des déchets générés pourront se faire sans difficultés majeures et les sites d’implantation pourront être réutilisés pour d’autres usages.

Des difficultés existent malgré tout: la gestion technique de la production sur le réseau électrique, certains impacts environnementaux (avifaune, paysage, bruit) et l’aménagement du territoire. Dans ce guide, nous abordons les différents aspects de la production électrique éolienne.

Glossaire

Bouquet énergétique:
proportion des différentes sources d’énergie (renouvelables, minérales, fossiles) dans la production d’énergie.

Électricité spécifique:
électricité utilisée par des équipements qui ne peuvent fonctionner qu’avec de l’électricité. L’électricité consommée pour le chauffage, la production d’eau chaude ou la cuisson n’est pas de l’électricité spécifique, puisque d’autres énergies peuvent être employées.

Énergie renouvelable:
source d’énergie naturelle et inépuisable.
La première est le rayonnement solaire et la plupart des autres en découlent plus ou moins directement (vents, cycle de l’eau et marées, fabrication de biomasse, géothermie de surface, etc.). La seconde est l’énergie terrestre (géothermie profonde). La troisième est la Lune qui influe sur le cycle des marées.

Mégawatt (MW):
unité de puissance électrique égale à un million de watts.

Parc éolien:
site équipé de plusieurs aérogénérateurs reliés au réseau électrique. On parle aussi de ferme éolienne. Les parcs éoliens peuvent être installés sur la terre ferme ou au large des côtes (parcs offshore ou en mer).

Pic de consommation:
période, en général brève et survenant
brutalement, pendant laquelle la consommation électrique dépasse la production «normale».

Rotor:
partie mobile d’un moteur électrique, d’une turbine.

Tonne équivalent pétrole (tep):
unité conventionnelle permettant de réaliser des bilans énergétiques multi-énergies avec comme référence l’équivalence en pétrole.

1 tep = 11 626 kWh (c’est
le pouvoir calorifique d’une tonne de pétrole).

Zone de développement éolien (ZDE):
zone dans laquelle les éoliennes énéficient de l’obligation d’achat faite à EDF (ou à certains distributeurs non nationalisés mentionnés à l’article 23 de la loi du 8 avril 1946) de l’électricité produite. Elle est créée à l’initiative d’une commune ou d’un établissement public de coopération intercommunal (EPCI) à fiscalité propre (communauté de commune, d’agglomération, etc.) et validée par le Préfet.

Télécharger le fichier (une inscription à la Newsletter peut être requise): Ademe: guide de l’énergie éolienne, juin 2013

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *