Revue de presse: injection d’eau dans les moteurs

Partagez cet article avec vos amis:

Revue de presse sur l’injection d’eau dans les moteurs thermiques

Lu dans « Science et Vie » d’aout 1949, page 121.

« 8 juin – France – Eau et carburant M. Raymond Devaux, sur 11 Cv Citroen « Performance » a parcouru 15.5 km avec 1 litre d’essence et 75 gr d’eau, soit 6.45 l d’essence et 0.5 l d’eau aux 100 km. L’eau est pulvérisée par un gicleur trés fin par la pression des gaz d’échappement et serait « atomisée » sous l’effet d’un arc électrique. L’économie d’essence atteindrait 40% avec une souplesse de fonctionnement accrue »

Cela peut vous paraitre étrange mais il est, en effet, possible d’utiliser l’eau en addition du carburant classique dans les moteurs classiques et suivant certaines conditions.

L’action de l’eau a essentiellement pour but de favoriser la combustion : il en résulte une baisse de pollution ( puisque la combustion est plus complète ) et de consommation ( les résultats sont chiffrés dans les articles de journaux)

Mr Gabriel Ferrone de la Sleva a déposé un brevet il y a plus de 20 ans suite aux travaux réalisés sur l’injection d’eau durant la fin des années 70.

Voici 2 articles de journaux parus à l’époque ( début des années 80 ).

Liens vers le texte intégral du brevet

On notera que l’idée n’est pas neuve puisque les dernières générations de Messerschmidt durant la 2ieme Guerre Mondiale avaient un système d’injection d’eau pour faire gagner de la puissance instantanée. (Voir la page « injection d’eau dans les avions par Daimler Benz« )

Ceci existe encore de nos jours en compétition comme le prouvent ces kits vendus en angleterre : http://www.aquamist.co.uk

ps : Article à imprimer sur un A4 plein format pour pouvoir le lire.

Encadré dans le livre La R-16 de mon pere, Edition ETAI 1996 par Bernard Vermeleu

De telles recherches n’ayant malheureusement jamais aboutie à des applications industrielles ou commerciales, nous pouvons en déduire que l’affaire a été étouffée. C’était le cas il y a 20 ans, mais qu’en est-il aujourd’hui à l’heure de la liberté « totale » que procure Internet ?

Notre expérimentation

Nous avons personnellement réalisé un prototype d’injection d’eau. Le montage et les performances ont été mis en ligne sur ce site : lien vers la page de présentation d’une ZX-TD dopée à l’eau.

Performances : 20% d’économies de carburant, 40% de fumées en moins pour une puissance identique voir légèrement meilleure.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *