Le réchauffement climatique inévitable

Partagez cet article avec vos amis:

Gerald Meehl, du National Center for Atmospheric Research (NCAR), et ses collègues sont plus que pessimistes quant à l’évolution du réchauffement global de la planète. Selon leurs travaux publiés dans Science, même en supposant un arrêt net de toute émission de gaz à effet de serre liée à l’activité humaine, le réchauffement climatique est inévitable.

A la fin du 21ème siècle, dans le meilleur des cas, la température globale moyenne de l’air gagnera ainsi 0,5°C et le niveau de la mer 11 cm. Les chercheurs ont effectué la synthèse des résultats de nombreuses simulations de deux types de modèles climatiques – le Parallel Climate Model (PCM) et le Community Climate System Model version 3 (CCSM3) -, menées sur les superordinateurs du NCAR et des laboratoires de l’US Department of Energy et sur le Earth Simulator japonais.

Malgré des différences entre les deux concernant l’intensité du phénomène, la tendance observée reste la même : l’augmentation de la température globale et du niveau de la mer au cours des 100 prochaines années. Pour les chercheurs, cette inéluctabilité s’expliquerait en grande partie par l’inertie thermique des océans et le long cycle de vie du dioxyde de carbone et des autres gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Les simulations modèles effectuées (qui ne prennent pas en compte
l’impact de la fonte des glaciers et des calottes glaciaires) confirment la nécessité d’agir fortement pour éviter d’aggraver encore la situation future.

WP 18/03/05 (Global warming inevitable, data show)
http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/articles/A45040-2005Mar17.html
http://www.newscientist.com/article.ns?id=7161

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *