Rapport d’ingénieur ENSAIS sur le moteur Pantone

Partagez cet article avec vos amis:

Mots clés : Geet, Pantone, réacteur, reformage, cracking, rendement, pollution, dépollution, hydrocarbures, eau, consommation, moteur, chaudière.

Rapport d’ingénieur sur le procédé GEET de P.Pantone par Christophe Martz, ingénieur ENSAIS. (réalisé entre juin et août 2001 à l’ENSAIS avec le soutien de l’ANVAR pour l’obtention du diplôme d’ingénieur mécanicien ENSAIS )

Introduction : Pourquoi ? par Christophe Martz, le 26 mars 2004.

Voici l’intégralité de mon projet de fin d’étude réalisé sur le procédé Pantone. J’ai fait le choix de la diffuser intégralement et librement car ce système merite plus d’attention que celle qu’on lui porte actuellement.

En effet, il est ressorti de l’étude ( qui s’est révélée n’être qu’une pré-étude demandant des études complémentaires ) que si le phénomène « Geet » n’est pas flagrant néamoins ( trés peu de revendications de Mr Pantone ont été vérifiées ) :

– le principe de reforming des hydrocarbures par récupération des pertes thermiques de l’échappement ( Geet ou autre système comme celui de chambrin )

– et le système d’injection d’eau (vapeur) surchauffée dans les moteurs thermiques

…mériteraient des études complémentaires sérieuses..

En effet, leur développement permettrait une forte réduction des émissions polluantes ( sur les imbrulés essentiellement et le monoxyde de carbone ) et, dans une moindre mesure, de la consommation de carburants fossiles.

A l’heure ou les bouleversements climatiques font presque quotidiennement la une des journaux, rien ne semble etre mis en place pour développer de telles solutions econologiques, cette publication est donc un appel à l’aide aux développements de telles solutions.

Note au 10 Juin 2004 :

Vu le succès remporté par le téléchargement de ce rapport ( 1500 téléchargement en 2 mois, 20 téléchargements par jour en moyenne ) , j’aimerais apporter quelques précisions :

 » Ce rapport n’est pas à prendre comme référénce absolue : ce n’est qu’un travail de projet de fin d’études d’ingénieur (effectué sur 7 mois, dont 5 mois de réalisation et 2 mois d’éssais) réalisé avec des moyens trés limités, en aucun cas il ne s’agit d’un travail de thèse et encore moins d’une recherche d’industrialisation . Il ressort néanmoins que le procédé ( ou ses dérivés ) nécessite(nt) de plus amples investigations et R&D. Il est regretable que des études complémentaires n’aient pas été éffectuées et qu’en outre, en plus de 2 ans, aucune proposition sérieuse de collaboration ne m’a été faite alors que l’ANVAR et l’ADEME ont été contactés. Les ingénieurs des grands constructeurs sont évidement également bien au courant du système car ils effectuent une puissante veille technologique ».

Attention ce rapport n’est pas non plus un « HOWTO » ( explications ) de modification de son moteur : c’est une démarche scientifique visant à comprendre et expérimenter le système.

Sur ces pages vous trouverez des conseils de modifications : cliquez ici.

Résumé du Projet de Fin d’Etudes (rédigé en Octobre 2001)

Le procédé GEET (Global Environment Energy Technology) de P.Pantone est un procédé de reformage de vapeurs d’hydrocarbures et d’eau avant injection dans la chambre de combustion. Ce procédé récupère dans un échangeur-réacteur, la chaleur des gaz d’échappement, entièrement perdue dans un moteur classique, afin de traiter les gaz d’admission circulant dans un espace annulaire par une réaction chimico-électromagnétique.
Le principal avantage de ce procédé est une forte dépollution, en effet la réaction casse les molécules d’hydrocarbures en molécules plus petites pour obtenir un gaz plus volatil dont la combustion est plus facile et donc plus propre. Le but de ce projet est d’effectuer une première caractérisation du procédé par la conception d’un banc d’essai qui permettra de quantifier les performances du système. La partie théorique définit les bases d’explication du phénomène de conversion se produisant dans le réacteur en s’aidant de constatations expérimentales ou par une méthode entièrement théorique.
D’après les résultats prometteurs observés en dépollution et son adaptation relativement facile sur tout système brûlant des hydrocarbures, nous espérons qu’une étude complémentaire continuera la compréhension du procédé pour l’améliorer en vue d’une industrialisation. Celle-ci participerait grandement à la dépollution des énergie fossiles, en ce sens elle leur enlèverait leur principal inconvénient : une combustion polluante.

Contenu de l’étude

I) Introduction.
II) L’état actuel de l’utilisation de l’énergie.
III) Une solution : le procédé GEET de P. Pantone.
IV) Expérimentations sur le procédé Pantone
V) Perspectives : améliorations au montage du brevet original : pistes à suivre pour les moteurs alternatifs et adaptation sur une chaudière.
VI) Conclusion

Téléchargement de l’étude

L’accès à l’étude, est reservé aux personnes inscrites (gratuitement) à la lettre d’information du site :

Le nom d’utilisateur et le mot de passe vous sont fourni dans le mail de confirmation à la Lettre d’information (L’inscription à la Lettre d’information se fait dans la colonne de droite)

Remarque préliminaire : nous conseillons à tous ceux qui ne sont pas familiarisés avec le procédé Pantone de lire au préalable le résumé de l’étude :

Téléchargement du résumé de l’étude ( 8 pages au format .pdf, 770 Ko)

 

Téléchargement de l’étude
(117 pages au format .pdf, 3.3 Mo)

En savoir plus..

Ce système vous laisse perplexe ou vous avez de nouvelles hypothèses à proposer ? Venez nous en parler sur les forums.

Pour plus d’informations, voir les pages complémentaires:
Notre montage sur une Zx-TD
Annexes du rapport: tableaux des mesures sur le moteur pantone
Les chiffres de la dé-pollution
A propos de Mr Pantone
Forum des expérimentations Pantone sur véhicules

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *