Première mise en marche d’une injection d’eau et liens

Partagez cet article avec vos amis:

Cette page fait partie du dossier d’aide à la réalisation d’un dopage à l’eau Gillier Pantone

Première mise en marche d’un dopage à l’eau

1) Pour la première mise en marche il est recommandé de placer un fin grillage dans le tube qui entre dans le venturi , afin d’arrêter les débris de soudure ou pièces qui pourrait se détacher et se faire avaler par le moteur.

2) Pour une efficacité plus rapide rapide, on utilise de l’eau non potable calcaire si possible, on utilise le moteur sous forte charge pour faire chauffer le réacteur, le niveau d’eau dans le bulleur doit être à sa hauteur maximum, pour buller seulement à haut régime.

3) Normalement après une heure de marche en charge, la tige devient blanchâtre. Ces dépôts calcaire permette d’isoler électriquement « naturellement » en partie la tige.

En savoir plus: liens vers les forums

Ce dossier est une synthèse de très nombreux tâtonnements expérimentaux réalisés en grande partie par André P. sur nos forums.

Au niveau explications scientifiques, de (trop?) nombreuses théories ont vu le jour depuis 2001. La plus intéressante et crédible (et d’ailleurs confirmée par l’expérience en partie du moins) est celle de l’ionisation de la vapeur d’eau. En savoir plus: Gillier-Pantone: ionisation de la vapeur d’eau.

Forums dédiés au dopage à l’eau et moteur pantone

Autres parties du ce dossier

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *