Le Portugal s’embrase à nouveau

Partagez cet article avec vos amis:

Le Portugal connaît une des plus graves sécheresses depuis des décennies.

Plus de 200 pompiers portugais et un seul hélicoptère bombardier d’eau luttaient mardi contre un important feu de forêt qui s’est déclaré la veille près de la ville d’Alhada (centre).

L’incendie, d’origine indéterminée, a entraîné la fermeture momentanée de l’autoroute voisine et de nombreux riverains s’employaient à arroser les abords de leurs habitations pour se protéger de la propagation des flammes, selon des images de la télévision publique portugaise RTP.

Deux tiers du territoire soumis à la sécheresse

« C’est un enfer, il y a des étincelles qui tombent partout », a déclaré une habitante à la chaîne. Alhada est située à 200 km au nord de la capitale.

Le Portugal connaît la plus grave sécheresse des soixante dernières années avec près de 68% du territoire en état de sécheresse sévère ou extrême.

L’ensemble du territoire portugais est touché, mais plus particulièrement les régions méridionales de l’Alentejo et de l’Algarve.

Alerte météo

La météo a émis un bulletin d’alerte à la chaleur pour huit régions (sur 18) où la température pourrait approcher les 40 degrés celsius dans les prochains jours: Evora, Beja, Castelo Branco, Lisbonne, Portalegre, Setubal, Santarem et Viana do Castelo.

Le système d’alerte portugais a été mis en place après la canicule qui avait touché l’Europe en 2003 et provoqué la mort de près de 2.000 personnes au Portugal.

Source : TSR

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *