La pollution atmosphérique diminue de 8 mois et demi l’espérance de vie des européens.

Partagez cet article avec vos amis:

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, les émissions de particules dans l’atmophère ont fait réduire de 8 mois et demi l’espérance de vie en Europe. Le coût du suivi médical des personnes malades à cause de ces particules est très élévé.

Ces particules en suspension dans l’air sont composées principalement de sulfate, nitrates, ammonium, chlorure de sodium, carbone, matière minérale et eau. Les plus fines d’entre elles sont les plus dangereuses car elles peuvent pénétrer profondément dans les poumons. Elle se forment par la combustion d’une part du gazole ou de l’essence dans les moteurs des automobiles et d’autre part par la combustion de charbon, lignite ou biomasse dans les centrales thermiques productrices d’électricité. La circulation automobile elle même, par l’érosion des chaussées ainsi que l’abrasion des pneus et des freins contribue également à ces émissions nocives.

Il est vraiment urgent de mettre enfin en place une politique de transport responsable et de sortir de la société du tout automobile – O.D.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *