bois_poele_pellets

Poêles à Pellets

Partagez cet article avec vos amis:

Les poêles à granulés de bois ou pellets

Voir les autres types de poêles à bois

Apparus pour le grand public au début des années 2000, les poêles à pellets se sont vite répandus.

Leur look, puissance et performance sont très variés. Ils coûtent, non posés, entre 1500 et 6000€ (modèle hydraulique) et pèsent entre 100 et 250 kg.

Les granulés sont contenus dans un réservoir situé au-dessus, sur le côté ou à l’arrière de l’appareil. Une vis sans fin pousse directement le combustible jusqu’au brûleur.

Leur utilisation est entièrement
automatique, gérée électroniquement.
Le rendement va de 80 à 90%.

Ils proposent une amélioration du rendement par rapport aux meilleurs poêles à bois et augmentent le confort d’utilisation du chauffage au bois mais présentent également quelques inconvénients.

Avantages des poêles à granulés par rapport aux poêles à bûches:

– Régulation de température électronique,
– Fonctionnement semi-automatique (recharge périodique nécessaire),
– Reservoir intégré, autonomie de quelques heures à plusieurs jours (dans le meilleur des cas, un poêle de masse a 12h d’autonomie),
– Rendement très important (de 80 à 95%),
– Pas de cheminée nécessaire: un trou en facade suffit. On peut même imaginer mettre un poêle à pellets en appartement sous condition qu’il dispose d’un balcon ou d’une terrasse pour placer le conduit d’évacuation (et que le syndic le permette évidement!),
– Existe en version avec raccordement hydraulique sur chauffage central ou pour l’ECS,
– Moins de cendres et de maintenance qu’un poêle classique,
– Plus propre: autant dans la manipulation du bois que dans la pollution,
– Généralement éligible au crédit d’impôt ou a plus d’aides qu’un poele classique (mais ceci ne doit pas être un argument commercial principal de la part du vendeur).

Inconvénients des poêles à granulés par rapport aux poêles à bûches:

– Nécessite une prise de courant donc consommation électrique et risque de n’avoir aucun chauffage en cas de panne de courant,
– Pour des besoins de régulation, l’air de la pièce est brassé mécaniquement par le poêle (soufflante mécanique) et l’air de combustion est également forcé. Le fonctionnement est donc (beaucoup) plus bruyant qu’un poele à bûches (quasi silencieux par nature),
– Ne peut brûler que des pellets: en cas de rupture d’approvisionnement vous n’avez plus de chauffage (un poêle à bûche peut bruler tout type de bois…sauf des pellets),
– Combustible plus cher que le bois en bûches mais généralement moins cher que le mazout. Lire les types de bois de chauffage pour avoir un comparatif,
– Plus cher qu’un poêle à bois de puissance équivalente,
– Durée de vie limitée surtout à cause de la partie électronique (un poêle à bois en fonte est « indestructible » si le combustible employé est adapté).

Il existe également, mais plus difficilement trouvables dans le commerce:
– des inserts à pellets
– des poêles cuisinières à pellets
– des poêles à pellets pouvant brûler des bûches

En savoir plus (exemples de liens, sinon faites une recherche):
Choisir un poêle ou un insert?
Comparatif pour choisir un appareil au bois de qualité
Forum chauffage au bois

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *