Les plaquettes forestières de chauffage

Partagez cet article avec vos amis:

Les plaquettes forestières pour le chauffage

Ce sont des copeaux de bois plus ou moins gros suivant la machine qui les a broyé: ce sont donc des morceaux de bois déchiqueté. Leur longueur peut varier de 1 à 6 cm, et leur épaisseur et largeur ne dépassent pas généralement les 2 à 3 cm. Leur nom vient du fait qu’elles sont généralement réalisées directement en forêt lors de l’ébranchage grâce à des broyeurs sur place mais elles peuvent également venir de l’industrie du bois ou de l’entretien des routes.

Ils sont souvent livré « verts » et nécessite donc un séchage (naturel ou forcé) avant la combustion. Elles sont commercialisées en MAP (mètre cube apparent de plaquettes) ou à la tonne. On précise en général la granulométrie et le taux d’humidité dans les contrats d’approvisionnement. Le volume de stockage est très important, de l’ordre de 10 fois le volume du mazout (les Pellets sont à 3 fois le volume mazout).

Leur utilisation est donc est généralement réservé aux PME, industries ou chauffages collectifs (hôpitaux, écoles…)

Prix et équivalent énergétique des plaquettes

Le prix de la tonne livrée de plaquettes vertes est de l’ordre de la tonne de bois bûche vert voir légèrement inférieur. Comme les commandes sont souvent effectués pour des chaudière collectives avec des contrats d’approvisionnement en dizaine de tonnes par an, il est très difficile d’obtenir des ordres de prix.

1 tonne de plaquettes sèches (20% à 30% d’humidité) équivaut à 300-350 litres de mazout mais prend le volume d’environ 4m3 soit 4000L de mazout! Pour l’équivalent de 3000L de mazout, il faudrait donc un volume de stockage d’environ 40 m²! On comprend pourquoi l’utilisation par les particuliers des plaquettes peut être rapidement problématique et reste donc très limitée!

En savoir plus: les types de bois de chauffage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *