La pile à combustible Renault

Partagez cet article avec vos amis:

A l’occasion de la 16e Conférence Mondiale de l’Hydrogène Energie, qui s’est déroulé à Lyon du 13 au 16 juin dernier, Renault a exposé l’avancée de ses travaux de recherche sur la pile à combustible. Les éléments présentés illustrent la voie retenue par Renault en matière d’hydrogène appliquée à l’automobile : un véhicule à pile à combustible avec réformeur. Ce dernier, qui transforme le carburant liquide en « reformat », un gaz très riche en hydrogène, fonctionne aussi bien avec de l’essence que du gazole ou de l’éthanol.

Le réformeur permet de produire directement l’hydrogène à bord du véhicule, et supprime le problème du stockage sous haute pression. Cette solution, à laquelle Renault travaille depuis 2002 dans le cadre de l’Alliance avec Nissan et de son partenariat avec Nuvera Fuel Cells, permet également de s’affranchir du délai de mise en place d’un réseau de distribution d’hydrogène. Il représente un choix réaliste, à défaut d’essayer de résoudre directement le problème des émissions de CO2.


Source

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *