PIB, croissance et écologie: l’inévitable blocage!

Partagez cet article avec vos amis:

Faisant suite à la précédente nouvelle (PIB, développement durable et écologie ne font pas bon ménage), voici un raisonnement plus détaillé montrant que le PIB est très difficilement compatible avec la notion de l’éconologie et du développement durable.

Nous nous sommes basés sur un comparatif des combustibles de chauffage mais le raisonnement est transposable assez facilement aux carburants, et même à la réutilisation d’objets usagés, hantise des économistes car elle ne crée aucune richesse d’après la définition du PIB évidement…

La démonstration consiste à prendre 3 combustibles de chauffage du moins éconologique au plus éconologique et de montrer simplement que ces 3 exemples sont éconologiquement inversement proportionnels au PIB crée.

Autrement dit: PIB = f(1/econologie) ou encore plus c’est éconologique moins c’est bon pour le PIB et la sacro sainte CROISSANCE

L’éconologie n’est donc pas compatible avec le PIB dans sa définition actuelle.

Corrolaire: il faudrait donc mettre en place un autre indice de mesure de création des richesses et de croissance.

Nous allons comparer rapidement les moyens de chauffage suivants : mazout, pellets, bois (ou autre combustible de la biomasse « brut ») et biomasse « autoproduite ».

La démonstration est également possible avec des types de carburants: diesel, diester et huile végétale pure; hvb autoproduite ou de friture. La reflexion et conclusion est exactement la même, évidement les chiffres seront légèrement différent.

Nous supposons les 4 cas dans 4 maisons récentes identiques de 120m², bien isolées dont les besoins énergétiques bruts annuels sont de : 120 kWh par m2. Il faut donc 14 400 kWh énergie brute par an.

Pour simplifier, on suppose le coût de l’installation de chauffage indentique (ou déjà amorti) et on ne s’intéresse qu’aux coûts des combustibles.

La suite du raisonnement sur les forums: plus c’est bon pour l’environnement, moins c’est bon pour le PIB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *