Pétrole : le début de la fin ?

Partagez cet article avec vos amis:

La production pétrolière des pays non OPEP décroîtra “juste après 2010”, prévient l’AIE

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) n’est pas alarmiste, mais elle commence à préparer l’opinion à des lendemains qui déchantent : peu après 2010, la production des Etats qui ne sont pas membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) devrait commencer à décliner. Cette prévision pessimiste sera l’un des messages que l’agence ­ chargée depuis 1974 de défendre les intérêts des pays consommateurs ­ lancera dans son rapport annuel “World Energy Outlook 2005” rendu public le 7 novembre.

Les “non-OPEP” comptent notamment de gros producteurs comme la Russie, la Chine, les Etats-Unis, le Mexique, le Kazakhstan, l’Azerbaïdjan ou la Norvège et fournissent aujourd’hui 60 % du brut mondial. “La production de pétrole conventionnel -hors huiles lourdes et bitumes- atteindra un plafond juste après 2010 , explique Fatih Birol, directeur des études économiques de l’AIE. Le profil de production pour la suite dépendra de la technologie, des prix et des investissements.”


Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *