Novéa, chimie verte et biomatériaux en Normandie

Partagez cet article avec vos amis:

Agriculture : le pari de la croissance verte

Lancement en Haute-Normandie d’un réseau dédié aux biomatériaux, aux bioénergies et à la chimie verte.

Ce réseau, qui servira à valoriser les productions agricoles non alimentaires (lin, colza, chanvre, miscanthus etc ..) a été baptisé  » Novéa « . Il sera lancé officiellement jeudi 10 septembre 2009 à Giverny, dans l’Eure, en présence de Bruno Lemaire, Ministre de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche.

En Haute-Normandie, 15% des surfaces agricoles sont consacrées à des cultures qui ont des valorisations non alimentaires. Avec le lin, on fabrique des matériaux composites, qui servent notamment dans l’industrie automobile. Avec le colza, on fait de l’huile; il entre aussi dans la composition du diester, qui est un agrocarburant. Autre plante qui peut être utilisée comme combustible : le miscanthus, qui a l’avantage de produire beaucoup de biomasse, et d’être économe en intrants. Le chanvre, lui, peut se transformer en un excellent isolant pour les bâtiments (laine de chanvre).

La montée en puissance de ces « agroressources » entre dans la logique du développement durable, et des énergies renouvelables.

L’ambition du réseau « Novéa » est d’affirmer la Haute-Normandie comme une actrice incontournable de l’innovation autour de la biomasse. L’objectif est d’accompagner et d’accélérer les initiatives de recherche et développement autour de ces nouvelles filières, en fédérant les acteurs de ces filières, en appuyant les projets locaux , et en construisant une image de performance de la région dans ces domaines.

Le réseau « Novéa » est porté par les Chambres d’Agriculture de l’Eure et de la Seine-Maritime, la Fédération régionale des Coopératives Agricoles de Haute-Normandie, les deux syndicats FRSEA Haute-Normandie et Jeunes Agriculteurs de Haute-Normandie, le Crédit Agricole Normandie Seine, la cellule de transfert de technologie AGRINOVATECH, et l’association interconsulaire de l’Eure « Entreprises et Territoires ». Il devrait associer, en se développant, des industriels, des chercheurs et des collectivités locales.

Source: France3 Haute Normandie

En savoir plus: forum biocombustibles et biocarburants

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *