Nouvelle methode de production de nanotubes de carbone

Partagez cet article avec vos amis:

Des chercheurs de l’Universite McGill a Montreal ont mis au point une nouvelle methode de production de nanotubes de carbone qui presente un excellent potentiel commercial.

Les nanotubes de carbone, dont la decouverte remonte a 1991, sont des cylindres composes d’atomes de carbone en un arrangement hexagonal regulier et fermes aux extremites par un bouchon hemispherique. Ils presentent des proprietes mecaniques et electroniques remarquables et ont un potentiel d’applications important dans plusieurs domaines, des materiaux composites haute resistance, aux capteurs et appareils optiques et electroniques, en passant par les catalyseurs, les batteries et les piles a combustible.

La methode mise au point par les chercheurs repose sur la technologie des plasmas. Le terme « plasmas thermiques » renvoie a l’etat caracteristique d’un equilibre thermodynamique existant entre les electrons, ions, atomes et molecules. Les plasmas thermiques affichent generalement des temperatures comprises entre 4000 °C et 25 000 °C et sont crees par des arcs electriques ou par induction magnetique.

Selon les chercheurs, contrairement aux procedes actuels de production qui limitent l’utilisation des nanotubes de carbone, leur methode permettra de porter la production a des niveaux industriels. Le Quebec est par ailleurs un acteur important dans le domaine des plasmas thermiques dans le monde.

Contacts : Departement de genie chimique, jean-luc.meunier@mcgill.ca, tel : +1 (514)398 8331

Sources : Fil de presse, 15/07/2004, Universite McGill. Nicolas Vaslier MONTREAL.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *