Un nanomoteur solaire

Partagez cet article avec vos amis:

Des chimistes de l’université de Bologne, en collaboration avec des chercheurs de l’université de Californie, ont mis au point Sunny, un moteur propre de taille nanométrique qui fonctionne avec la lumière du soleil. Ce système, qui transforme l’énergie solaire en énergie mécanique, est composé de deux molécules, l’une en forme d’anneau, qui glisse le long d’un axe de six nanomètres formé par la seconde molécule. Quand un photon frappe l’anneau, celui-ci change de forme et se déplace le long de l’axe en transférant un électron. Le déplacement de ce « piston moléculaire » est inversé grâce à l’énergie apportée par un autre photon. Le cycle de ce moteur est effectué en moins d’un millième de seconde, soit l’équivalent de 60 000 tr/min pour un moteur à combustion.
Pour exploiter la puissance mécanique engendrée par ce dispositif à l’échelle macroscopique, les scientifiques cherchent à synchroniser le fonctionnement de millions de tels nanomoteurs. Une autre application de ce système est de construire la mémoire d’un « ordinateur chimique », la conductibilité de la molécule en forme d’anneau se trouvant modifiée par les photons incidants.

Source : ADIT

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *