Moteur rotatif tri lobique 3

Partagez cet article avec vos amis:

Pour une meilleure exploitation des flux d’énergie naturelle Auteur et inventeur : Pascal HA PHAM

Moteur rotatif tri lobique sur les forums

Lire la page précédente

5. Exemple d’une machine répondant aux nouvelles exigences

Le moteur convertisseur rotatif à piston annulaire tri-lobique répond aux critères cités plus haut.

intérieur d’un petit moteur à piston annulaire

Figure 1 : photo de l’intérieur d’un petit moteur à piston annulaire « tri-lobique », cylindrée 117 cm3

Ce nouveau concept de moteur est très caractéristique quant à ses propriétés par rapport à tout ceux qui existent jusqu’à maintenant :

– Cycle heurté
– Bi centre de rotation fictif
– Volumétrique
– Concept à deux étages dissociables deux moteurs en un)
– Polyvalence d’alimentation de fluide (compressibles, incompressibles, chauds, froids)
– Polyvalence de régime d’admission (pression, dépression)
– Polyvalence de fonctionnalité (moteur, pompe)
– 100 % du cycle est moteur (pas de point mort)
– Toujours couple maxi sur un cycle
– Démarrage en charge (pas de lancement ni de recours à un dispositif de démarrage)
– Très faible seuil de puissance, en admission de fluide au démarrage.
– Inertie très réduite du fait de la simplicité de conception

Expérimentalement plusieurs moteurs tournent et expérimentalement tournent bien, les visiteurs de différents salons, expositions et concours ont pu le vérifier publiquement depuis la fin 2004 , un démonstrateur permet de produire de l’électricité – 6volts 3 Watts – en public en soufflant dans l’admission avec le seul souffle humain ( soit quelques dizaines de Pascal )

6. Adaptations et organisations des machines

Production massique et industrielle.
A partir des vents latéraux au dessus des 80km/h actuellement critiques, un module statique d’adduction/formatage du type venturi ou manche à air est alors requis, les machines sont disposées au sol ou dans des locaux enterrés, l’alimentation se faisant par de simples conduits.

Implantation possible sur un gros bateau.
A partir des forces marines de la houle, des vagues et des marées, un système statique d’adduction du type tube de pression dépression ou canalisation de prise de force d’énergie liquide est alors requis.

A partir des ascendants du type Saharien (avec cheminée de dépression).

Production individuelle domestique
A partir de la gamme de vents courants
A partir des petits torrents et des cours d’eau lent en plaine. A partir de la vapeur obtenue en chauffe solaire.

A partir de la géo-thermie volcanique hyper active et intense (avec tuyauterie et filtres)
La puissance serait indéxée au potentiel de puissance d’un flux naturel supérieur à la dizaine de KiloWatts par l’accouplement de nombreuses machines génériques.

Production portative
A partir de la gamme entière des flux avec capacité à passer de l’un à l’autre sans changements de machine. Puissance contenue dans la gamme de la centaine de Watts.

7. Survol des grandes zones énergétiques de notre planète

Zones de vent latéral
Les zones de forts vents latéraux sont surtout situées en façades maritimes, avec quelquefois des tempêtes quasi continuelles. Le Cap Horn, les quarantièmes rugissants, les pôles, vents catabatiques…

Zones de vents ascendants
Les zones de désert chaud avec un potentiel de chauffe directe de plus de 2000 Watts au m2 quand le soleil est au zénit.

Zones d’énergies marines
Les mers en comptant sur la puissance des vagues, de la houle, des marées.

Zones de forte activité volcanique et géo thermie associée.
Force est de constater que bon nombre des zones intensément énergétiques sont quelque peu hostiles pour l’homme et donc peu habitées.

8. Synthèse et conclusion

Le potentiel de notre planète en terme d’énergie renouvelable est immense.

L’impétuosité et l’irrégularité des flux naturels n’a pas incité les hommes a y chercher des issues pour son besoin croissant d’énergie. Avec l’émergence de pays comme la Chine ou l’inde, ces besoins deviennent boulimique et il est maintenant urgent de chercher et trouver d’autres méthodes d’exploitation durables, les énergies actuelles, fossiles ou même le nucléaire, ne suffiront plus bien longtemps, tournons nous vers l’exploitation des flux naturels et activons notre matière grise comme nous avons su le faire en son temps pour l’automobile ou l’avion : inventons de nouvelles machines, de nouveau moteur ou convertisseurs.

La pérennité de notre niveau de vie en dépend, plus largement en dépend aussi l’avenir de l’humanité industrielle et de l’humanité tout court…

Il est certain que tout n’a pas été découvert ou exploité en terme d’invention de moteurs ou de machines rotatives : pour preuve un nouveau concept de moteur rotatif à piston annulaire tri-lobique voit le jour : il n’avais jamais été évoqué ni expérimenté jusque là.

L’énérgie créatrice pour inventer et mettre au point des concepts de machines à convertir les flux naturels doit être un nouveau souffle pour les générations actuelles de chercheurs et ces machines doivent impérativement être propres et s’inscrire pleinement dans la perspective du développement durable.

9. Expositions, reférences et brevêts déposés.

a) Exposition et conférences

Depuis la fin 2004 la machine a été présentée dans plusieurs expositions et salons publics :

– Mondial de l’invention et de l’innovation parc des expo de la porte de Versailles à Paris en décembre 2004 avec un premier prix.

– Mondial de la maquette et du modèle réduit en Avril 2005 et Avril 2006 parc des expo de la porte de Versailles à Paris.

– Salon du modélisme de Sannois en septembre 2005

– Salon de l’habitat à Romorantin/Lanthenay en octobre 2005

– Salon des inventions à ORANGES/JONQUIERES en octobre 2005.

b) Brevets déposés

– Premier brevet déposé : FR2851011

 » Internal rotational combustion engine, has piston of annular tri-arc form within chamber having bi-arc form and external toothed hexa-arc gearwheel fit on one end of annular piston « 

Disponible ici

– Deuxième brevet déposé : équivalence mondiale ( PCT ) du brevet FR dont le numéro est WO2004081357.

Disponible ici

– Troisième brevet déposé : FR2872859

« Moteur à piston rotatif tripode 6 temps »

Disponible ici

– Quatrième brevet déposé : WO2006016019

 » Moteur rotatif à 6 temps comportant un piston en 3 parties »

Disponible ici

10. Les prototypes existants

Ils sont au nombre d’une vingtaine et ont été adaptés à différentes démonstrations pour simuler/reproduire des fonctionnement en régime de pression/dépression/débit de flux naturels. Voici une serie de photos présentant ces différents montages ( cliquez sur l’image, sauf l’animation, pour agrandir )

11. La suite du projet en terme de souhaits et besoins

– Caractériser scientifiquement le concept comme l’on étés les autres machines ou moteurs actuels, calculer les rendements théoriques et réels.

– Développer les différents axes d’exploitation du concept : études de matériaux, dynamique des fluides et thermodynamique.

– Mettre au point des machines « grand public ».

Si le projet vous intéresse et que vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez contacter l’auteur, ses coordonnées sont sur cette page ( merci de précisez, pour information, que vous avez découvert son invention via econologie ).

Mise à jour des recherches sur les forums

Vous pouvez également discuter avec l’inventeur sur le forum : fonctionnement et explications d’un moteur rotatif tri lobique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *