Moteur Pantone à l’UTC

Partagez cet article avec vos amis:

Rapport de TX : Expérimentation du réacteur PMC Pantone sur un moteur de type Citroën 2CV.

Réalisé à l’université de technologie de Compiègne par LEFEBVRE Julien et NGUYEN Marc

Introduction

L’actualité des derniers mois a montré un renforcement des besoins en énergies alternatives. En effet le baril de pétrole ne se négocie plus en dessous de 60 dollars à la bourse. De plus, le 16 février 2005 est entré en vigueur le protocole de Kyoto.

Dans le cadre fixé par cet accord, l’Union Européenne s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 8 %.

Les transports prennent une part prépondérante à ces émissions de gaz à effet de serre. Il apparaît donc urgent et nécessaire de réaliser d’importants progrès sur les rejets des pots d’échappement de nos véhicules.

C’est dans cette optique qu’entre le procédé Pantone, permettant de réduire les consommation et émissions polluantes d’un moteur à explosion interne classique.

Ce procédé simple utilisant la chaleur d’échappement ainsi que de l’eau est encore mal compris et peu de documentation fiable est disponible à son sujet.

Nous nous sommes donc proposé de réaliser un réacteur Pantone sur un moteur de 2CV afin de tester le fonctionnement de cet appareil. Ce travail a eu lieu dans le cadre d’une UV TX qui a été entièrement réalisée à l’atelier TN04. Le présent rapport expose le projet, sa réalisation et les résultats obtenus.

Synthèse

Cette UV TX a atteint son objectif qui était de réussir à faire fonctionner le moteur avec le réacteur Pantone. Nous avons pu constater que cet appareil semble être une piste intéressante pour étudier la dépollution des moteurs à l’aide d’eau. Beaucoup d’inconnues persistent malgré tout et beaucoup d’études seront encore nécessaires pour pouvoir expliquer et exploiter le réacteur PMC Pantone.

Les six mois que nous avons passés à réaliser ce travail ont été l’occasion de mobiliser nos connaissances scientifiques et nos capacités techniques pour mener
une réflexion sur la possibilité de rouler plus proprement en consommant moins.

Nous envisageons d’ailleurs de poursuivre nos travaux sur les procédés de dépollution à eau en dehors du cadre pédagogique, par des réalisations nouvelles, faites dans le cadre privé ou éventuellement associatif.

Nous pensons par ailleurs qu’il serait très intéressant de proposer à d’autres étudiants de l’UTC de reprendre nos travaux pour les mener plus loin.

Téléchargement de l’étude moteur pantone à université de technologie de Compiègne

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *