Montage à injection d’eau sur un tracteur TN75 Turbo Diesel

Partagez cet article avec vos amis:

Un tracteur moderne modifié selon le dopage à l’eau !

Mots clés : pantone, moteur, eau, consommation, réduire, baisser, comment, plan

Voici le témoignage d’une modification sur un tracteur moderne New Holland de 75 cv Turbo Diesel. Cette page est issue du site Quanthomme

Le témoignage

Nos réactions sont insérées en italique.

Voici un nouveau tracteur modifié comme les 3 tracteurs de Mérindol (les 55, 56 et 57 à voir dans le site de base sur http://www.quanthomme.org )

Les différences sont qu’il est récent (2002) et turbo.

C’est un New Holland TN75, 4 roues motrices.

L’adaptation s’est faite en 2h30 comme les autres. Il « bulle » dès 1000trs/min et il est devenu plus silencieux au bout de 30 min de marche. Par contre pas de grosses différences aux fumées car il est récent et ne fumait presque pas avant, mais il y aura moins d’odeurs dans les serres.

Concernant les tracteurs de Mérindol (55, 56 et 57 cités plus haut) , le Massey 140 consomme maintenant 3,2 l/heure en pleine charge (entre 6,5 et 8l/h d’origine d’après le concessionnaire Massey) et il n’y a plus aucune fumée à chaud (test du chiffon plus blanc que blanc !) idem pour le Ford 2000.

Après la première semaine d’utilisation :

Consommation : 219 litres pour 41,4 h de travail assez intense, labour bisoc 6,5 à 7 km/h, herse canadienne 2,5 m, sous soleuse 2 corps. ( soit 5.3 l/h environ )

Pour un travail équivalent, d’après le vendeur, le tracteur aurait dû consommer 7,5 l/h.

Ce tracteur, en pleine charge (banc d’essai en atelier) doit consommer un peu moins de 9l/h.

Cette valeur est sous estimée : un moteur diesel a une consommation spécifique de 5 cv.h/l, un moteur de 75 cv doit donc consommer 75/5 = 15 l/h en pleine charge.

A noter aussi que le système consomme un peu plus de 2 litres d’eau /heure.

Nos remarques : Ce témoignage qui semble prouver que le systeme ne marcherait pas seulement sur des vieux moteurs mais seul un passage sur banc d’essai avec connaissance exacte de la charge et comparaison avec les données d’origine pourrait confirmer ces résultats et leur donner une rigueur scientifique qui fait tellement défaut au développement du procédé !

En savoir plus:
Forum d’échanges d’expérience sur l’injection d’eau dans les moteurs
Analyse des tracteurs
Le rapport d’ingénieur sur le moteur pantone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *