Le Monde : Syriana, dans le labyrinthe des guerres du pétrole

Partagez cet article avec vos amis:

Il est temps de retrouver le goût des choses compliquées. Au temps de la guerre froide – le plus simple des conflits, une moitié du monde contre l’autre -, des artistes comme John Le Carré savaient bâtir des architectures vertigineuses sur les plus simples des fondations. Avec Syriana, Stephen Gaghan, scénariste et réalisateur, trace un labyrinthe inextricable à partir d’un schéma enfantin : une poignée de milliardaires texans et leurs acolytes sont prêts à tout pour maintenir leur emprise sur la production pétrolière planétaire.

Lire la suite sur le site du Monde

Lire l’interview de Georges Clooney

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *