Miscibilité huile et gasoil

Partagez cet article avec vos amis:

Problème de miscibilité et mélange stable et homogène du gasoil et des huiles végétales

Mots clés : mélanges, mélange, huile, carburant, gasoil, diesel, viscosité, tenue, risques, additif.

Cet article est destiné à tous les utilisateurs d’huile végétale pure ou de friture roulant en mélange.

Depuis peu, de nombreux utilisateurs de mélanges GO-HVP ont constaté des problèmes mécaniques sur leur pompe à injection.

La raison : il semblerait ( c’est même vérifié ) que les nouveaux gasoils ( de grande marques pétrolières ) contiennent un additif qui ne permet plus une bonne miscibilité aux huiles végétales.

Voici le témoignage et les essais de 2 utilisateurs d’huile pure. Cliquez sur les photos pour agrandir.

1) Premier témoignage : essais de miscibilité, viscosité et de tenue dans le temps réalisés en hiver ( fin 2005) par -2°C avec de l’huile à friture neuve.

L’auteur compare 3 mélanges ( les lettres sont indiquées sur les photos ) :

1) P = 50% pétrole + 50% huile
2) D = 50% diesel + 50% huile
3) H = huile pure

Quand on parle de pétrole, il s’agit en fait du pétrole lampant utilisé dans les poëles de chauffage d’appoint ( et vendu jusqu’à 2€/L au passage !). C’est un produit qui se situe, au niveau du raffinage, donc de la « lourdeur », entre le diesel et l’essence. Il ressemble énormément au kérosène.

L’huile est un mélange de différentes huiles de fritures neuves : colza/palme/tournesol. C’est souvent le cas pour des huiles de friture, elles sont vendues déjà mélangées !

Résultats en images après 2 semaines : les mélanges étaient toujours homogènes à près de -2°C.

On voit nettement que l’huile a atteint son point de trouble depuis longtemps. Cet effet de trouble est complètement annulé par le pétrole lampant et dans une moindre mesure par le diesel.

mélange huile végétale et gasoil

test mélange huile et diesel

test miscibilité diesel et huile


Conclusions : la tenue des mélanges en hiver et après 2 semaines est presque totale. Le début de figeage de l’huile montre bien qu’il est très risqué de rouler à 100% d’huile dans les périodes froides mais l’huile figée redevenait parfaitement fluide une fois mélangée avec le pétrole lampant.

2) Deuxième témoignage : problèmes de miscibilité avec les nouveaux gasoils (juin 2006)

Source partielle

L’auteur montre que la miscibilité ne serait plus correcte avec les nouveaux gasoils ! Ce témoignage est pour l’instant le seul et sera à confirmer par la suite. Des essais sont en cours, mélange de gasoil incompatible avec l’huile végétale?.

 » (…) le combustible a changé d’aspect, d’odeur et d’additifs; si vous ne l’avez pas remarqué, sachez que votre gasoil n’est plus le même qu’il y a un an.

Il mousse moins me direz-vous, d’ailleurs il est vendu avec un additif anti-mousse, mais il est surtout devenu différent pour essayer d’empêcher les ajouts d’huile végétale.

Comment, ça c’est une autre histoire, toujours est-il que l’addition d’huile de Colza (la meilleur marché et la plus utilisée) dans le gasoil actuel se mélange mal et les pompe à gasoil n’aiment pas les mélanges non homogènes, cela crée des remous avec des variations de pression et la destruction de la pompe devient une triste réalité !!!

Déjà 4 personnes m’ont signalé des problèmes graves dans le moteur (2 destructions de pompe à injection, sur d’anciennes voitures), aussi me suis-je livré à un petit test (des analyses suivront).

Voici les deux huiles végétales qui ont servie aux tests :

 


 

Ces deux huiles ont été acheté à un super marché « Discount » célèbre pour ses prix bas (0,85 et 0,89 euro).

Maintenant voici le résultat de l’addition des ces deux huiles dans du gasoil actuel :

 


 

Dans le tube de gauche a été ajouté de l’huile de Colza, comme on peut le voir le fond est plus clair (Colza) que le haut (Gasoil) et dans le tube de droite a été ajouté de l’huile de tournessol, la miscibilité est meilleure mais loin d’être parfaite !

Pour accentuer l’aspect du mélange, une légère coloration du gasoil a été effectuée dans les deux tubes :

 


 

Comme vous pouvez le constater, les huiles ne se mélangent pas très bien dans les deux cas, mais principalement dans le premier tube qui a reçu de l’huile de Colza !

Voici le résultat final après mélange à l’agitateur et d’un peu de repos :

 


 

Sans commentaire.

Conclusion : bien que je pense qu’il n’est pas nécessaire de conclure, la preuve est là (vous pouvez vérifier par vous-même si vous le désirez), l’huile de Colza est a proscrire !!! Quant à l’huile de Tournessol, seul le temps et les essais de votre part pourront nous le dire; mais je vous recommande la prudence.

L’ajout de 1% de pétrole lampant dans le mélange tournessol/gasoil améliore l’homogénisation du mélange ( pas d’effet avec le colza )…

En savoir plus: Gasoil et huile incompatibles?

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *