Micro algues Chlamydomonas et biogaz

Partagez cet article avec vos amis:

Des microalgues (de la famille Chlamydomonas) pour améliorer le fonctionnement des unités de biogaz Source BE de l’ADIT

Le groupe de travail piloté par le Prof. Gerd Klöck et le Dr. Anja Noke, biotechnologues de l’Institut des techniques environnementales et biologiques de l’Ecole supérieure spécialisée de Brême, concentre son travail sur le développement de nouveaux procédés d’utilisation industrielle des microalgues. Dans ce cadre, il mène depuis le 1er juillet 2008 un projet sur l’amélioration des installations de biogaz, intitulé AlgenBiogas. Le Ministère fédéral de l’enseignement et de la recherche (BMBF) le soutient pour une durée de 3 ans, à hauteur de 245.000 euros au sein du programme « FHprofUnd » (recherche dans les écoles supérieures spécialisées en collaboration avec des entreprises).

Le biogaz produit dans les réacteurs contient, en plus du combustible recherché, le méthane, d’autres gaz comme du CO2 et du sulfure d’hydrogène (H2S). Si ces gaz sont présents en trop fortes concentrations et que la proportion de méthane tombe en dessous d’un certain seuil, alors le biogaz n’est plus utilisable pour la combustion.

L’objectif d’AlgenBiogas est le développement d’un procédé d’élimination du H2S et du CO2 dans le biogaz à l’aide de microalgues. Celles-ci peuvent en effet utiliser ces gaz pour augmenter leur propre biomasse. L’oxygène produit au cours de cette photosynthèse peut ensuite être éliminé par un procédé adapté. La biomasse de microalgues formée est ensuite utilisée comme substrat pour le processus de formation de biogaz. Auparavant, des substances utiles comme des acides oméga 3 et oméga 6 ou des caroténoïdes peuvent être extraites des algues.

Une installation pilote adaptée doit être construite et testée pendant plusieurs mois en lien avec une unité de biogaz, en collaboration avec les entreprises Algatec (Brême) et MT-Energie (Basse-Saxe). Les travaux de recherche et développement devraient déboucher sur la conception d’une installation commerciale, qui permettra de compléter des unités de biogaz neuves ou déjà en activité.

Un sous-projet parallèle, qui débute à l’Ecole supérieure spécialisée d’Anhalt permettra, entre autres, de choisir et de cultiver des microalgues adaptées et d’extraire des produits de la biomasse algale. Les partenaires de l’Ecole d’Anhalt dans ce projet sont le groupe BiLaMal , et les entreprises Stollberg et L.U.M. GmbH.

Pour en savoir plus, contacts :

– Prof. Dr. Gert Klöck – Fakultät 5 « Natur und Technik », Neustadtswall 30,
D28199 Bremen – tél : +49 421 5905 4266, fax : +49 421 5905 4250 – email : Gerd.Kloeck@hs-bremen.de – http://www.hs-bremen.de/internet/de/index.html
Présentation du programme FHprofUnd (en allemand)
Un autre projet utilisant les algues pour éliminer le CO2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *