Un mélange de gaz et d’hydrogène pour carburant du futur ?

Partagez cet article avec vos amis:

Le projet Clean Gas, mené au sein du Centre de Réseau d’Excellence AUTO21, pourrait bientôt faire tourner nos moteurs au gaz et à l’hydrogène.

CLEAN GAS, en référence à son nom anglais: Combustion of Low-Emission Automotive-tailored Natural GAS, est dirigé par le Dr Steven Rogak, professeur agrégé en génie mécanique à l’Université de la Colombie-Britannique et titulaire d’une chaire de recherche sur les systèmes d’énergie propre.

Parmi les carburants les plus prometteurs pour les véhicules, l’hydrogène fait bonne figure, cependant ses coûts de production ne le rendent pas assez attrayant pour que l’on puisse l’utiliser comme seule source d’énergie. Au contraire, le gaz naturel est beaucoup plus abondant, mais il n’est pas totalement propre, ainsi ses gaz d’échappement nécessiteraient le même traitement que celui que l’on applique aux carburants conventionnels.

Par contre un mélange de gaz naturel et d’hydrogène pourrait bien être une combinaison gagnante qui rivaliserait avec ce que l’on trouve aujourd’hui dans une station-service. Les premiers essais ont montré qu’en mélangeant de l’hydrogène au gaz naturel, dans une proportion d’environ huit pour cent par contenu énergétique, il est possible de réduire les émissions d’hydrocarbures et de particules de moitié environ.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *