Logique économique ou écologique?

Partagez cet article avec vos amis:

Les énergies alternatives sont mises au goût du jour pour soulager les questionnements légitimes des habitants.
Ceci a pour but de soulager la non confiance potentielle qu’ils peuvent avoir en leur gouvernement.

Cependant derrière les mots, rien n’a lieu.

Il est aisé de s’en rendre compte quand on commence par s’interroger sur des questions simples, comme les raisons qui ont poussé l’usage de l’électricité à utiliser du 50-55Hz. En effet dans ce cas précis une fréquence bien plus élevée aurait entraîné la fabrication de matériels adaptés, alors pour une même énergie délivrée, à peine 24 volts auraient suffit. Mais cela ne coïncidait pas avec « les intérêts économiques ». On comprend mieux à présent ce que ça signifie. ( Note d’éconologie : plus la tension est élevée, moins il y a de pertes en ligne. Quel est l’interet d’utiliser du 24 V pour transporter le courant ?)

En fait, de ne rien faire, de ne pas réfléchir, et de rendre inutile toutes les remarques novatrices, car elles s’écrasent telles des vagues sur ce qui existe déjà. Enfin, cerise sur le gateau empoisonné, on vous dit que si une meilleure solution existait, on l’aurait déjà utilisée, ne serait-ce que pour des raisons (pseudo) économiques.

Grâce à internet la nouvelle se répend vite selon laquelle il y a belle lurette que des énergies et des idées intelligents existent, mais sont comprimées autant que faire se peut dans un climat d’incrédulité doublé d’insulte gratuite pour leurs auteurs qualifiés d’illuminés. C’est très drôle non ? Dans la plupart des civilisations être illuminé était une qualité très respectée.
Ceci ramène aux véhicule à hydrogène, dont l’apparition est modulée de la façon la plus longue possible afin de permettre aux industrie de constituer les monopoles et les sécurités qui permettent leur survie.

Tout est lié. L’économie mondiale repose sur l’énergie, et si l’énergie devenait une denrée gratuite et inépusable, aucune industrie ne pourrait rivaliser face aux industries de la drogue, dont le marché est équivalent.

Avec ces marchés illégaux, les pouvoirs sont maintenus en place en perpetuant l’abrutissement des populations, et en leur assurant les enrichissements financiers qui ont l’air de faire leur bonheur.

En europe de l’Est on envisage déjà de comprendre que la multiplicité des technique est complémentaire et non concurrentielle, telles les moulins à vents modernes, l’énergie solaire ou géothermique, et aussi celle à laquelle personne n’avait pensé jusqu’alors, l’énergie des marées.

Mais encore une fois, je doute que ces défiguration du paysages, même si elles n’arrivent pas à lutter contre l’envie de créer de nouvelles centrales nucléaires qui sont criminelles, soient encore une manière de tourner autour du pot dont un nombre restrint de personne connait réellement la teneur, il s’agit bien évidemment de cette énergie libre et interminable découverte par Tesla au début du siècle.

Le seul fait qu’il ait disparu les 20 dernières années de sa vie, que personne n’ait prit le soin de s’intéresser à la suite de ses travaux et que rien de nouveau n’ait été inventé depuis la bombe nucléaire il y a 50 ans, a de quoi faire naître de sérieux doutes quant à la crédibilité du silence qui est en train de se pérpétrer et de nous empêtrer.

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *