L’intensité énergétique mondiale diminue

Partagez cet article avec vos amis:

L’intensité énergétique, quantité d’énergie nécessaire pour produire une unité de PIB, a diminué de 1,5% en moyenne dans le monde depuis 1990. Des disparités d’intensité énergétique très forte subsistent: elle est 25% plus faible que la moyenne mondiale pour le Japon, l’Europe Occidentale, l’Amérique Latine, et l’Asie du Sud, mais 40% supérieure pour l’Amérique du Nord et l’Océanie. La Chine, qui avait le niveau le plus élevé d’intensité énergétique en 1980, a vu son intensité énergétique baisser quatre fois plus vite que le reste du monde: elle se situe maintenant dans la moyenne mondiale. Telles sont quelques-unes des conclusions d’une étude sur les politiques énergétiques de 63 pays du monde entier menée par l’Ademe dans le cadre du Conseil mondial de l’énergie. L’étude “Politiques et indicateurs d’efficacité énergétique dans le Monde” évalue l’efficacité des diverses mesures de politique énergétique prises dans ces 63 pays.

En savoir plus:

– Site de l’Ademe, cliquer ici.
Pétrole et intensité énergétique, comparatif de quelques pays

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *