Le liège en isolation

Partagez cet article avec vos amis:

Propriétés et caractéristiques des principaux isolants naturels et écologiques.

Cette page fait partie du dossier sur les isolants naturels.

2) Le liège

Le liège pur expansé est issu de l’arbre chêne-liège (matière idéalement renouvelable) qui est exploité abondamment dans le bassin méditerranéen.

C’est une partie de l’écorce de cet arbre. C’est un tissu végétal formé de cellules mortes aux parois subérifiées. Il protège les parties vivantes du tronc et des branches de l’arbre. Sa récolte par « ecorçage », si elle est bien faite, n’entraine pas la mort du chêne! C’est donc un matériaux facilement renouvelable.


Coupe d’un tronc de Chêne-Liege (source)

Imputrescible, hydrofuge, ininflammable, resistant aux attaques d’insectes, de rongeurs, de champignons, c’est un des meilleurs isolants phoniques et thermiques.

Il peut être conditionné sous forme de panneaux, plaques ou en vrac sous forme de granulés. Il est très simple à mettre en oeuvre pour isoler extérieurement les murs, les combles.

Top du top éconologique: il peut provenir de bouchons de liège recyclés.

Le liège expansé agloméré en panneaux

Imputrescible, léger, étanche, résistant aux rongeurs et à la compression. Il est vendu sous forme de plaques de différentes dimensions et épaisseurs et peut être utilisé également pour l’isolation phonique des sols et murs. Un revetement de surface peut être directement appliqué (peinture, crepissage, papier peint…).

Le liège en granulé (vrac):

Il est déposé à meme le sol, dans les combles ou sous un plancher ou une double cloison et lié dans un béton de chaux-ciment pour des planchers légers.

Le liège en dalles:

Facile à poser, la dalle de liège remplace un plancher, elle est étanche, souple sous le pied, silencieux et isole phoniquement bien mieux qu’un plancher.

Pour avoir déja marché sur des dalles en liège, je peux vous assurer que la sensation est agréable.

Peut être utilisé pour les surface à une fort passage (entrées, couloirs, SdB) ou souvent aspergées d’eau (salle de bain) ou encore dans les chambres d’enfant pour remplacer la moquette.

Propriétés thermiques:

  • Coefficient de conductivité thermique: 0,032 (agloméré) à 0,05 (dalle) W/m.°C
  • Resistance thermique pour une couche de 10 cm d’agloméré: 0,1/0,032 = 3,125 m².°C/W. Autrement dit, un m2 de liège de 10cm va laisser passer 0,32W (1/3,125) par degré de différence de température.

Le liège agloméré est donc 0,4/0,32=1,25 fois plus performant que la laine de verre. Pour obtenir un même isolation, une épaisseur réduite de 25% est suffisante.

En savoir plus: les autres isolants naturels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *