Les pouvoirs publics lancent une enquête sur la contamination humaine par les dioxines des incinérateurs

Partagez cet article avec vos amis:

L’Afssa et l’INVS lancent une enquête nationale sur l’imprégnation de la population par les dioxines. Objectif de ces deux organismes publics: quantifier une éventuelle sur-imprégnation par les dioxines des populations vivant à proximité d’usines d’incinération d’ordures ménagères (UIOM). Environ un millier de personnes répondront à un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires et leur environnement et feront l’objet d’un dosage des éventuels dioxines et métaux lourds dans leur organisme. Après une phase de test menée à la fin de 2004 à Gilly-sur-Isère (Savoie) et à Pluzunet (Côtes-d’Armor), les populations étudiées seront choisies autour de huit incinérateurs ainsi que dans des secteurs témoins éloignés de toute UIOM. Les résultats de l’étude sont attendus pour la fin du premier semestre 2006.
L’Afssa est l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments et l’INVS est l’Institut de veille sanitaire.
Pour télécharger le communiqué sur le site de l’INVS, cliquer ici.

Source : www.enviro2b.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *