le « Bonus-Malus » revient…

Partagez cet article avec vos amis:

Dominique de Villepin a relancé jeudi une forme de « bonus-malus » pour les voitures les plus polluantes, en annonçant que la carte grise serait « fonction du caractère polluant des véhicules » à compter du 1er janvier.

Le Premier ministre a précisé que « pour 8% des véhicules, cela représentera un doublement du montant de la carte grise », tandis que « pour les autres véhicules, cette mesure sera neutre ».

Selon ses services, seuls les véhicules émettant plus de 140 grammes de CO2 au km seront taxés en plus du coût actuel de la carte grise: il s’agira donc uniquement d’un « malus » pour les véhicules les plus polluants, à payer une seule fois à l’achat.

Les 8% les plus taxés évoqués par le Premier ministre sont les très grosses berlines, certains monospaces et la plupart des 4X4, qui émettent tous plus de 200 g de CO2 au km.

« Les plus grosses voitures seraient les plus pénalisées, or ce n’est pas le coeur de l’offre des constructeurs français », a observé jeudi le président du Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) Manuel Gomez.

En revanche, il n’y aurait ni malus, ni bonus pour les véhicules qui émettent moins de 140 grammes de CO2 (20% des véhicules essence et 40% des véhicules diesel immatriculés en 2004).

Lire la suite

Participer au débat sur le forum

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *