Le jet stream recyclé

Partagez cet article avec vos amis:

L’idée est follement dans le vent. Il s’agit d’utiliser le jet stream qui souffle entre 4 500 mètres et 15 000 mètres d’altitude, tout autour du globe, pour produire de l’électricité au moyen d’éoliennes volantes. A la manière d’un cerf-volant, elles seront arrimées au sol par un câble ultrarésistant en Vectran entouré par deux fils en aluminium qui achemineront un courant de 20 000 volts vers une station au sol.

L’inventeur du concept, Bryan Robert, de l’université de technologie de Sydney, prévoit d’équiper chaque éolienne de quatre rotors de 40 mètres de longueur en matériaux très légers. Ils serviront d’abord comme hélice pour amener l’engin à l’altitude voulue, puis les pales commenceront à tourner seules, mues par le jet stream. Bryan Robert a calculé qu’une ferme éolienne de 600 de ces engins d’une puissance de 20 mégawatts chacun pourrait alimenter deux Chicago. Après des essais de maquettes, il s’est associé à trois autres ingénieurs pour créer en Californie une start-up baptisée Sky WindPower. Ils prévoient de fabriquer dans les deux ans un prototype de 200 kilowatts, à condition de trouver les 4 millions de dollars qui leur manquent.

Problème : ces éoliennes volantes pourraient constituer des obstacles pour les avions, mais l’inventeur rétorque qu’il existe une quinzaine de ballons dans la haute atmosphère sans qu’on ait jamais déploré d’accident

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *