Les isolants minces sont-ils une bonne solution d’isolation?

Partagez cet article avec vos amis:

Les isolants minces sont-ils une bonne solution d’isolation?

Références pour en savoir plus:
a) Télécharger le rapport d’étude sur les isolants minces par le CSTC
b) Isoler avec une lame d’air seule?
c) Essais par un particulier sur les isolants minces

Vous avez sans doute déjà entendu parlé des fameux isolants minces, appelés aussi isolants réflecteurs, multicouches…ou quelque autre dénomination commerciale.

Leur épaisseur varie de 5 à 30 mm, ce qui peut s’avérer intéressant pour les installations en rénovation de combles habités.

Leurs performances thermiques sont souvent données comme équivalentes à des épaisseurs bien plus importantes d’isolants classiques de type laine minérale ou naturelle. On peut encore lire que quelques mm sont équivalent à 100 à 200 mm d’isolants classiques!

Affirmation qui supprendra bon nombre de thermiciens…mais pourtant les isolants minces continuent d’être fabriqués, vendus et installés! Alors où se situe la réalité scientifique?

Evaluation des performances thermiques hivernales de plusieurs isolants minces

– Sur quels principes physiques fonctionne un isolant mince?
– Quelle est leur efficacité réelle?
– Comment optimiser leur pose?
– Quelle est l’efficacité thermique maximale qu’on peut obtenir avec un isolant mince?
– Equivalent avec un isolant traditionnel?
– Est-ce que le prix garanti les performances?

Vous trouverez les réponses à ces questions dans cette analyse et étude technique sur les isolants minces réalisée par le CSTC dont voici un extrait de la conclusion…

« Au cours de cette étude, les performances thermiques de trois produits minces réfléchissants (PMR) et d’un isolant traditionnel témoin ont été déterminées en période hivernale (…)

Les performances thermiques ont été mesurées sur les différents produits dans leur état initial, c’est-à-dire tels qu’ils ont été fournis par les fabricants, et dans des conditions de pose idéales (lame d’air non ventilée et d’épaisseur constante, etc.), c’est-à-dire dans la situation la plus favorable.

(…)

Vu sa faible épaisseur, un PMR possède une résistance thermique intrinsèque peu élevée, les valeurs mesurées variant de 0,2 à 0,6 m².K/W selon le type de produit. Pour pouvoir bénéficier de l’effet réfléchissant des couches superficielles, le produit doit être placé en vis-à-vis d’une ou, mieux, de deux lames d’air non ventilées. Dans ces conditions, la valeur d’émissivité des faces externes du produit est un paramètre important, qui détermine la réduction du transfert de chaleur par rayonnement à travers la lame d’air. Les valeurs d’émissivité mesurées s’échelonnent de 0,05 à 0,20.

La résistance thermique totale mesurée de chaque produit associé à deux lames d’air non ventilées de 20 mm d’épaisseur varie de 1,0 à 1,7 m².K/W suivant le type de produit et le sens du flux thermique qui le traverse. (…) »

Notre conclusion sur les isolants minces

Dans les conditions de l’étude du CSTC, un isolant mince installé de manière optimale a, au mieux, une résistance thermique de 1.7 m².K/W. Cette résistance thermique correspond à une épaisseur d’isolant classique (lambda = 0.04) de 6.8 cm, soit 68 mm donc très loin des 200 mm annoncés et les lames d’air doivent être parfaitement réalisées. C’est également très loin des recommandations thermiques de la RT2005 qui demande une résistance thermique de 6 à 6.5 pour les combles habités!

En conclusion, si les performances des isolants minces seuls sont insuffisantes, même avec 2 lames d’air, ces derniers peuvent apparaitre comme une solution intéressante en complément (et uniquement en complément) d’un isolant classique. En 2010, l’isolant mince ne peut constituer à lui seul un isolant aux performances acceptables sous nos latitudes.

Références pour en savoir plus:
a) Télécharger le rapport d’étude sur les isolants minces par le CSTC
b) Isoler avec une lame d’air seule?
c) Essais par un particulier sur les isolants minces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *