L’Iran brandit l’arme pétrolière

Partagez cet article avec vos amis:

La reprise, par l’Iran, d’activités de recherche sensibles dans le domaine du nucléaire accroît les tensions avec les pays occidentaux, qui évoquent des sanctions. Menace dont ne s’effraie pas Téhéran. Samedi, lors de sa deuxième conférence de presse depuis son accession au pouvoir, le président iranien ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad avait déjà réaffirmé le droit de son pays à la technologie nucléaire. Dimanche, le ministre iranien de l’Economie est allé un peu plus loin, en évoquant clairement les possibles répercussions d’une aggravation des tensions sur le marché pétrolier.


Lire la suite

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *