L’Iran s’accroche à son droit au nucléaire

Partagez cet article avec vos amis:

Les manœuvres militaires « Grand Prophète » se poursuivent en Iran avec le test d’une nouvelle torpille dès lundi. Les « ennemis » sont mis en garde.

Le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, a annoncé mardi 4 avril que son pays comptait poursuivre ses activités nucléaires, rejetant ainsi un appel lancé par le Conseil de sécurité des Nations unies.

« La République islamique a commencé ses activités pacifiques pour atteindre son droit naturel conforme au TNP (Traite de non-prolifération), et ces activités se poursuivront sous le contrôle de l’Agence » internationale de l’énergie atomique (AIEA), a dit Manouchehr Mottaki dans une conférence de presse.

Le 29 mars dernier, l’Onu avait demandé à Téhéran de suspendre certaines activités nucléaire sous 30 jours, en particulier l’enrichissement d’uranium. Cet appel n’était cependant assorti d’aucune menace de sanctions.

Lire la suite

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *