Ionisation de la vapeur d’eau

Partagez cet article avec vos amis:

Document de synthèse sur l’électrisation-ionisation de la vapeur d’eau appliqué au procédé Pantone en dopage à l’eau. Par J.Rochereau.

Mots clés: QED, DEQ, Electro Dynamique Quantique, Rayonnement, UV, Sonoluminescence, dopage à l’eau, rendement moteur thermique, ionisation, hydroxyle, hydronium.

Introduction

Voici un document de mon crû pour proposer une explication à la baisse de consommation constatée avec le dopage à eau.

En tant qu’ingénieur automobile, le mystère de ce système est pour moi un perpetuel stimulant…

Une théorie de plus allez vous me dire…C’est vrai qu’entre la fusion froide, le plasma, et plus récemment « la conversion intégrale de la chaleur en travail mécanique »…tout (ou presque) y est passé…

A la différence des précédentes, mon explication se base sur les observations faites par les gens qui utilisent le dopage à eau, des brevets d’inventions récents des travaux scientifiques passés, et des travaux scientifiques en cours dans les laboratoires.

Christophe Martz, le webmaster de ce site et moi-même avons essayé de faire en sorte que le document soit tout à fait lisible et abordable pour le plus grand nombre. Nous espérons donc qu’un maximum de personnes le liront.

Par ailleurs, tous les documents et travaux cités sont accessibles sur ce site. Et les sources externes sont toujours précisées quand elles ont lieu d’être!

Résumé du document

En quelques mots, l’explication dont le développement est proposé, repose sur une baisse de consommation uniquement produite par action de la vapeur d’eau sur le carburant, du fait de sa charge électrique.

En effet, selon le pH de l’eau utilisée, la vapeur est plus ou moins chargée électriquement et toutes les constations expérimentales coïncident dans le sens de cette hypothèse.

En savoir plus? Téléchargez le document en .pdf

Christophe Martz, qui suit les différentes hypothèses depuis le début, est en tout cas convaincu (au moins en partie) par celle-là.

Peut-être nous trompons-nous…mais peut-être pas car les similitudes expérimentales sont trop nombreuses pour qu’elles soient simplement dûes au hasard. Le secret du moteur pantone est donc peut-être là !

Quoi qu’il en soit, nous espérons que nombreux sont ceux qui essayeront de tester expérimentalement le bien-fondé de cette explication.

Si les manipulations confirment encore davantage la théorie, il « restera » à optimiser évidement la chose avec ou sans l’aide des constructeurs de moteurs…

J. Rochereau le 20 janvier 2007

En savoir plus

Télécharger le document « Une explication crédible au dopage à l’eau? »
En débattre sur les forums

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *