L’injection d’eau dans les moteurs, effets essentiels

Partagez cet article avec vos amis:

Quelques points essentiels à savoir concernant l’injection d’eau liquide et alcool dans les moteurs

Ces remarques concernent les moteurs à essence exclusivement.

  • Le couple maximum d’un moteur est obtenu avec un ratio Air-Essence de 13.2.
  • L’injection d’eau la plus efficace l’est avec un rapport 50/50 d’alcool.
  • Le méthanol comme additif n’est pas un choix judicieux car : il favorise le pré-allumage ( bien que son taux d’octane soit supérieur à 120 ) et est délicat à manipuler.
  • L’alcool dénaturé, vendu à 95%, est bon marché et peut être trouvé assez facilement. (alcool à bruler). L’alcool d’isopropyle peut être employé mais il contient deja 30% d’eau en plus.
  • L’injection d’eau permet un allumage plus efficace, plus proche du point mort haut et donne un meilleur couple.
  • Les ratios eau/carburant doivent être basés sur la masse et non le volume.
  • La « richesse » en « eau » ou « eau/alcool » doivent être compris entre 12,5 et 25%. Cela signifie que le ratio d’air tombe à 11.1:1 ou à 10.0:1 avec injection d’eau.
  • L’atomisation de l’eau est directement liée à son efficacité dans le moteur. Plus les gouttelettes sont fines, mieux elle refroidissent l’admission.
  • Ne pas injecter d’eau à travers un intercooler.
  • L’injection d’eau permet de meilleures puissances et pressions d’alimentations tout en évitant les détonnations.Les meilleurs pression d’alimentations augmenteront le couple.
  • Les pompes à carburant ne peuvent pas être utilisé pour injecter de l’eau. L’eau est conductrice et corrosive contrairement aux carburants.
  • L’injection d’eau refroidit les parties du moteur suivante : culasse, pistons et soupapes. La température d’échappement n’est pas affecté par l’injection d’eau si elle l’est dans de bonnes proportions.
  • Ce refroidissement diminue largement le cliquetis et la précombustion incontrolée.
  • Des taux de compression plus important amènent un % d’eau ou d’eau-alcool plus important.
  • La température d’échappement la plus importante est atteinte à une richesse de 0.75 ou un ratio de 13.2 à 1.
  • Ferrari a utilisé une émulsion d’eau/carburant dans les années 80. C’est une méthode trés compliqué bien que l’acetone et l’eau soient miscibles…

En savoir plus:
L’injection d’eau en Bref
L’injection d’eau dans les Messerschmitt
Injection d’eau par émulsification pour les moteurs marins
L’aquasol développé par Elf
Rapport du NACA de 1942
Rapport du NACA de 1944

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *