Hypothèse de la thermolyse de l’eau

Partagez cet article avec vos amis:

Mots clés : moteur pantone, procédé pantone, fonctionnement, hypothèses, diminution pollution, consommation.

Afin d’esssayer de mettre fin aux différentes spéculations concernant le procédé pantone, voici une serie de faits sûrs et certains concernant les hypothèses scientifiques qui peuvent être faites autour de ce procédé.

Décomposition de l’eau par thermolyse

La première décomposition de l’eau fût faite par Lavoisier, en faisant passer de la vapeur d’eau sur du fer chauffé au rouge (thermolyse). Ce faisant, il établis que l’eau n’état pas un élément mais un corps chimique composé de plusieurs éléments.

La thermolyse de l’eau commence à devenir significative vers 750 °C, et elle est totale vers 3 000 °C. La réaction produit du dioxygène et du dihydrogène

2H2O ↔ 2H2 + O2

Source : Wikipedia

Ce point de 750°C peut etre encore diminué par la présence de catalyseur comme le platine et le chrome. L’acier cérié (additionné de cerium) serait également un fort catalyseur de la thermolyse de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *