L’hybride GPL électrique

Partagez cet article avec vos amis:

La voiture propre hybride GPL électrique

« Selon un sondage Ifop réalisé en septembre 2004, 46%[1] des Français disent souffrir de la pollution automobile et 76% se disent prêts à recourir aux carburants alternatifs même si cela entraînait un coût supplémentaire de 5 à 10% par rapport aux carburants classiques. »

« Face à une demande croissante de « voitures propres », le CFBP poursuit son action de promotion du GPL, mais également ses initiatives de recherche et développement pour révéler le potentiel inexploité du GPL. L’Hybride GPL/électrique que nous présentons aujourd’hui est un parfait exemple des bénéfices écologiques et économiques, immédiatement disponibles du GPL», déclare Joël Pedessac, directeur général du CFBP.

Révolutionnaire, ce prototype est la première berline 4 places à associer un carburant « vert », le GPL carburant, à la technologie hybride pour obtenir une voiture
encore plus propre. Développé par la société d’installation GPL RM Gaz, en collaboration avec le CFBP et l’IFP, ce prototype présente des performances inégalées au niveau environnemental.

Pour démontrer l’intérêt du GPL dans la solution hybride, un véhicule Toyota Prius II, mondialement reconnu pour ses performances en termes de CO2, a été retenu pour développer ce prototype de véhicule, nommé Hybride GPL/Electric’. Elue voiture de l’année 2005 par un jury de 58 journalistes spécialisés, issus de 22 pays, et placée en tête du palmarès de l’Ademe des véhicules propres, la Toyota Prius II consomme en moyenne 4,5l/100km et rejette 104 g de CO2 au km. La double motorisation permet de rouler à l’énergie électrique en milieu urbain ce qui ne produit quasiment aucune pollution. Le moteur essence prend le relais au delà d’une vitesse de 50km/h sur les voies rapides, notamment pour les grandes distances.

L’Hybride GPL/Electric’ : un véhicule encore plus propre

Doté de moteurs GPL et électrique, le prototype bénéficie de tous les avantages d’un véhicule hybride, à savoir l’utilisation du moteur électrique en milieu urbain, le rechargement des batteries lors du freinage et des décélérations. Le moteur essence est remplacé par un moteur GPL, permettant ainsi à ce véhicule de bénéficier des performances environnementales et économiques du GPL. Les résultats des tests menés par l’IFP montrent que le prototype
d’Hybride GPL/Electric’ est encore plus performant qu’un hybride essence. En effet, l’utilisation du GPL à la place de l’essence contribue à réduire significativement les émissions de CO2 de
ce véhicule qui fait partie des plus performants du marché. L’hybride GPL/Electric’ émet seulement 92 g/km de CO2,soit 11,5% de moins que la version essence. A cela il faut ajouter que le prototype a déjà parcouru 15 000 km et que ces performances pourraient être encore meilleures s’il était neuf.

Le GPL : un carburant alternatif économique et disponible partout

En plus de ses qualités reconnues en matière de respect de l’environnement, le GPL permet de réaliser des économies. Son prix à la pompe est de 0.6 €/l, soit moitié moins que l’essence et 37% moins cher que le gazole en 2004. Les aides fiscales relatives aux véhicules GPL, en vigueur depuis 2001, permettent aux automobilistes de bénéficier d’un crédit d’impôt de 1525 € à l’achat d’un véhicule neuf ou lors de sa transformation s’il a moins de 3 ans, de l’exonération totale ou pour moitié de la carte grise pour un véhicule GPL et d’une TIPP fixée à un seuil plancher de 0.06 €/l. A noter que, pour participer au développement du marché des véhicules propres, plusieurs régions viennent de décider d’augmenter le taux d’exonération des frais de carte grise des véhicules GPL.

Le GPL est disponible sur l’ensemble du territoire à travers un réseau de près de 2000 stations-service dont 300 sur le réseau autoroutier et les voies express pour 170 000 automobilistes, ce qui en fait le seul carburant propre réellement disponible partout en France et en Europe.

A propos du Comité Français du Butane et du Propane

Association de loi 1901, le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) est l’organisation professionnelle de la filière des Gaz de Pétrole Liquéfiés (GPL). Le CFBP a pour mission de représenter la filière des GPL auprès des différents acteurs politiques et économiques français : les pouvoirs publics, les instances de normalisation, les autres
industries de l’énergie, les associations professionnelles nationales, européennes et
internationales. En collaboration avec ses membres, le CFBP a pour objectif d’informer le public et les différents services et industries liées aux GPL sur les utilisations et avantages des Gaz de
Pétrole Liquéfiés, sur la sécurité et sur les activités de la profession. En partenariat avec les instances nationales, européennes et internationales, le CFBP contribue à l’élaboration des règles et des normes qui régissent l’exploitation et l’utilisation des GPL. Le CFBP donne une
cohésion à l’ensemble de la filière en France en assurant la liaison entre les sociétés distributrices et les autres industries, aussi bien au niveau technique qu’économique. Consultez le site du GPL : www.cfbp.fr

GPL hybride…oui…mais…

En attendant, et pendant que Renault lance la fabrication à grande échelle de sa Logan en Russie qui va ajouter aux 650 millions de véhicules classiques, donc très énergivores, en service dans le monde, les investissements industriels actuels ne vont pas aussi loin que possible puisque rien ne les y oblige ! Ce faisant , ils nous engagent sur du long terme avec une moins mauvaise solution ! C’est un peu comme si un docteur vous vendait la peste à la place du cancer : Et si on guérissait plutot ? Ne soyons pas naifs, les docteurs (ou les constructeurs !) et les labos (ou pétroliers !) vivent des malades, pas des bien portants ! Désolant ! Lors de ce salon EVS21, force est de constater que les responsables d’organismes ‘verts’ divers et variés se ‘vendent’ égoistement sans véritable coordination ni synergie : Dommage pour tous !

Alors, après la mort de l’Audi A2 TDI eco à 82 g/CO2/km, déjà oubliée car bien trop intelligente pour survivre dans ce monde arrogant et incrédule, on commence quand ? Trop tard ?

Comme le dirait aujourd’hui, plutot ironiquement, W.Churchill dans cette guerre économique sans merci qui met en péril notre survie meme :  » Jamais dans le champ des conflits humains, tant de gens n’ont dû à si peu »

Marc Alias

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *