La fusion nucléaire

Partagez cet article avec vos amis:

Recherche en cooperation pour une nouvelle source d’energie : la fusion nucleaire.

Mots clés : fusion, nucléaire, ITER, energie, future, electricité, hydrogène, plasma

La recherche sur la fusion nucleaire est en grand mouvement : l’Europe a franchi la prochaine etape en decidant de construire le reacteur de fusion ITER a Cadarache. Afin de soutenir ce projet, des chercheurs du centre de recherche de Julich se sont unis avec les universites de Bochum et Dusseldorf pour fonder l’institut virtuel  » ITER-relevant Plasma Boundary Physics  » (IPBP). Ils veulent ainsi relier encore plus fortement leurs activites dans ce domaine et utiliser leur multiple savoir-faire de maniere commune. Une premiere reunion a eu lieu debut decembre au centre de physique de Bad Honnef.

En raison de la menace de penurie energetique qui pourrait intervenir au cours de ce siecle, l’etude et le developpement de nouvelles sources d’energie revet une importance particuliere. La fusion nucleaire, visant a reproduire les mecanismes qui se produisent sur le soleil (fusion des noyaux
d’hydrogene liberant enormement d’energie, le combustible est en outre pratiquement inepuisable), pourrait devenir une de ces nouvelles sources d’energie.
La recherche internationale sur la fusion a, au travers de diverses installations experimentales, que les principes physiques pour l’allumage du feu de fusion etaient connus. Les chercheurs doivent maintenant parvenir a faire fonctionner de maniere continue une centrale de fusion qui soit economiquement viable. La prochaine etape dans cette direction est la cooperation internationale pour la construction prevue du reacteur experimental de fusion ITER d’une puissance de 500 megawatts.

Le fonctionnement continu depend particulierement de la faculte des chercheurs a parvenir a maitriser la charge des parois du reacteur afin qu’elles aient une duree de vie suffisante. Le plasma de fusion atteint en effet plusieurs millions de degres a proximite des parois du reacteur.
Les chercheurs en fusion nucleaire du centre de recherche de Julich ont decide, en commun avec les physiciens des plasmas de l’universite de la Ruhr – Bochum et de l’universite Heinrich Heine de Dusseldorf, d’etudier en detail les interactions qui existent entre le plasma chaud et les parois du
reacteur afin de contribuer au succes du projet ITER. Les trois universites vont ainsi mettre en commun leur savoir-faire ainsi que leurs differentes installations pour mener a bien ce projet soutenu par la Communaute Helmholtz.

Contacts :
– Dr. Renee Dillinger – Forschungszentrum Julich, 52425 Julich – tel : +49
2461 4771, fax : +49 2461 61 4666 – email :
r.dillinger@fz-juelich.de
http://www.iter-boundary.de
Sources : Depeche IDW, Communique de presse du centre de recherche de
Julich, 07/12/2004
Redacteur : Nicolas Condette,
nicolas.condette@diplomatie.gouv.fr

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *