La fusion nucleaire: un des piliers du mix energetique du futur

Partagez cet article avec vos amis:

D’un point de vue actuel, la fusion nucleaire, les energies renouvelables et
la combustion du charbon avec separation du CO2 sont les seules solutions acceptables de production d’electricite a long terme en Allemagne. C’est ce qui ressort de l’etude « Alimentation en energie electrique 2020 – Perspectives et besoins » publiee recemment par la societe d’energetique (ETG
– Energietechnischen Gesellschaft).

L’etude analyse en particulier les alternatives permettant l’alimentation en
energie dans les 15 annees a venir: d’ici 2020, des centrales vetustes d’une puissance cumulee de 40 gigawatts ainsi que des centrales nucleaires d’une puissance totale de 20 gigawatts devront etre remplacees sur tout le territoire allemand.

L’etude realisee par l’ETG utilise trois modeles de calcul differents pour analyser comment l’utilisation differemment ponderee des energies renouvelables, des combustibles fossiles et de l’energie nucleaire se repercute sur la protection du climat et sur les besoins en investissement
d’ici 2020.

La vision jusque 2020 ne donne toutefois pas de perspective definitive: les porteurs d’energie fossiles gaz et petrole par exemple seront conformement a tous les pronostics epuises ou non rentables economiquement dans quelques generations; ils devront donc etre remplaces par d’autres sources d’energie.

Seul le charbon aurait une duree de vie suffisamment elevee, la disponibilite du combustible nucleaire uranium est elle aussi limitee.
D’apres l’etude, il n’entre donc en ligne de compte que trois sources d’energie primaires pour le futur: « Du point de vue actuel, seul un mix energetique compose des trois piliers que sont les energies renouvelables, le charbon (avec elimination du CO2) et la fusion nucleaire, n’est
envisageable pour la production d’electricite a long terme ».

L’etude complete ainsi qu’un compte rendu resume sont disponibles a l’adresse: http://www.vde.com.

Contacts :
– Max Planck Institut fur Plasmaphysik (Garching), Tel: +49 89 3299 1288,
Fax: +49 89 3299 2622, E-Mail: oeffentlichkeitsarbeit@ipp.mpg.de, Internet:
http://www.ipp.mpg.de/ippcms/de/presse/pi/03_05_pi.html
– VDE, Internet: Energieversorgung+2020.htm>
Sources : Depeche IDW, Communique de presse de l’IPP, 22/03/2005
Redacteur : Nicolas Condette, nicolas.condette@diplomatie.gouv.fr

D'autres pages pour vous sur le même sujet:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *