Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solairesChauffage solaire en autoconstruction

L'energie solaire thermique dans tous ses états: chauffage solaire, eau chaude sanitaire, choix d'un capteur solaire, concentration solaire, fours et cuiseurs solaires, stockage d'énergie solaire par tampon thermique, piscine solaire, climatisation et froid solaire..
Aides, conseils, montages et exemples de réalisations...
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1676
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 7
Contact :

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar Forhorse » 12/03/17, 07:48

Pour moi c'est une fausse bonne idée. Dans une installation solaire thermique les panneaux c'est pas forcement ce qu'il y a de plus cher.
Disons que si on fait le rapport prix/durée de vie entre un panneau du commerce en cuivre + verre trempé et un panneau auto-construit en plastique, je doute que ce soit le second qui gagne. (faut pas oublier que par définition c'est exposé aux UV, à la chaleur, au gel, à la pluie/grêle/neige, vent, etc...)
0 x




lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 280
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 15

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar lilian07 » 12/03/17, 08:51

Le plus gros problème pour moi dans ce genre d'approche c'est la chauffe. Un panneau du commerce tiendra en statique une surchauffe en cas de panne . Le panneau low cost va difficilement résister.
J'arrive à acheter des capteurs solaires à 110 euros/m² mais là nous sommes dans des modèles à 25 euros/m2 pour une performance qui se rapproche du commerce.
J'ai un projet qui consiste à mettre au sol 40 m2 de panneaux EPDM améliorés par Polymachin. Je cherche à rendre le panneau insensible à la chaleur.
Je n'ai pas trouvé mieux que de laisser circuler l'air par un trou dans le chassie en bois (l'EPDM devrait tenir en cas de panne)
Il faut absolument prévoir une décharge de calorie avec ce genre de panneau.
A mon sens, le grêle et le gèle ne sera pas d'avantage un problème qu'un panneau commercial (le gèle avec l'EPDM est moins pénalisant).
La durée de vie est difficile à appréhender l'EPDM est un élément d'étanchéité de toiture donné pour 30 ans mais je pense aussi qu'en durée de vie on sera inférieur à ceux du commerce.
Tout reste à savoir combien de temps ce type de panneau dure qui a de multiple avantage (montage rapide, coût, légèreté....) sur ceux du commerce.
Bon dimanche
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1676
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 51
Contact :

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar izentrop » 12/03/17, 11:22

Surtout que le polypropylène n'est pas destiné à un usage en extérieur https://fr.wikipedia.org/wiki/Polypropy ... 3.A9nients
0 x
pascal29
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 06/03/17, 09:22

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar pascal29 » 12/03/17, 11:41

Bonjour Lilian07,
Je n'ai pas trouvé mieux que de laisser circuler l'air par un trou dans le chassie en bois

Pourquoi ne pas boucher ce trou par un plastique de bâche de serre qui fondrait si la température monte de trop et laisserait passer l'air ?
Un fusible en quelque sorte.

Pascal
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 280
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 15

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar lilian07 » 12/03/17, 12:31

Comme je disais je préfère utiliser l'EPDM en absorbeur du capteur solaire plus résistant que le polypropylène qui lui se détériore à partir de 70°.
https://fr.wikipedia.org/wiki/EPDM

Ce dernier est donné pour des usages extérieures avec de t°>100°.

L'astuce qui consiste à mettre un fusible (film pour serre) en cas de panne de circulateur est pas mal mais ça me semble complexe à mettre en oeuvre.
Une étape intermédiaire consiste à mettre un bouchon pour les périodes froides pour économiser des calories. Ça me semble plus réalisable au sol mais un peu moins sur toiture.

Même avec un système d'évent difficile de trouver un bon compromis entre l'ouverture du flux et la conservation de l'effet de serre.

J'ai posté des relevés de mesure in situ sur le post suivant
solaire-thermique/rendement-panneaux-solaires-t14695.html

Bien entendu ce système EPDM/polycarbonate n'a de sens qu'en auto-réalisation et je l'associerai même à la technique du "drain back" pour que ça prenne tout son sens.
0 x


Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1676
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 51
Contact :

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar izentrop » 12/03/17, 13:30

lilian07 a écrit :Comme je disais je préfère utiliser l'EPDM en absorbeur du capteur solaire plus résistant que le polypropylène qui lui se détériore à partir de 70°. https://fr.wikipedia.org/wiki/EPDM
Oui, c'est mou, donc valable pour le fond intérieur. Comme il a cité coroplast http://www.coroplast.com je pensais qu'il s'agissait de la vitre. C'est mal parti pour qu'on aille découvrir son projet puisqu'en plus il faut payer http://sunberry.io/fr
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 280
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 15

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar lilian07 » 12/03/17, 17:57

En fait l'absorbeur du prototype commercial est en PP c'est très risqué si on utilise pas une boucle de décharge.
Quand à l'effet de serre du panneau il est réalisé à l'aide d'un film pour serre agricole. Ce genre de panneau doit être positionné à la verticale si on veut réduire les désagréments pour un usage en chauffage base température. Pour l'ECS c'est risqué, pour la piscine c'est envisageable.
Si je devais faire une installation avec, j'assurerai de ne jamais dépasser les 60° (soit par position défavorable l'été verticale, soit par système de décharge indépendant du circuit principal) et si possible je ne le mettrait pas en pression.
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6376
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 75
Contact :

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar chatelot16 » 12/03/17, 18:39

izentrop a écrit : C'est mal parti pour qu'on aille découvrir son projet puisqu'en plus il faut payer http://sunberry.io/fr

y a un probleme !

si ils avaient inventé un systeme genial pour fabriquer des panneau plus rentable que les autres ils les fabriqueraient et les vendraient !

mais avec cette methode de faire payer pour avoir acces aux information pour auto construction , ils peuvent se faire payer un certain nombre de fois même si ça ne vaut rien

j'ai un tas d'idée de construction de capteur economique , mais ça me ferait de la peine de les expliquer dans ce sujet ! pas envie d'entretenir la confusion avec ce sunberry.io ... je vai donc ouvrir un autre sujet
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1297
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : PACA - Aix en Provence
x 20
Contact :

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar grelinette » 16/03/17, 18:39

Pour faire un grand panneau solaire thermique en autoconstruction, et pour pas cher, le plus simple n'est-il pas de récupérer une vieille baie vitrée double vitrage (il suffit de se rapprocher d'une entreprise ou un artisan qui remplace des baies vitrées et demander à récupérer une baie vitrée qui doit partir à la benne), poser cette baie vitrée sur un cadre en bois (4 planches de coffrage assemblées en carré), et poser à l'intérieur un tuyau type plymouth alimentaire diam. en 25 ou 32mm, enroulé en colimaçon et posé sur un fond noir, avec une entrée d'un côté et une sortie de l'autre ?...

Panneau solaire thermique avec baie vitrée.jpg
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 280
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 15

Re: Chauffage solaire en autoconstruction

Message non lupar lilian07 » 16/03/17, 20:39

Bonsoir,
L'idée de la baie vitrée de récupération est excellente.
Ce qui est moins évident c'est l'utilisation du Plymouth qui vas coûter plus cher que de l'EPDM à plat et aura une moindre surface (il y a environs un rapport de 4 en prix) et va être plus difficile à mettre en oeuvre.
A la limite le plus pertinent serait peut être du Polyéthylène noyé dans une faible couche de béton puis baie vitrée. La on peut avoir un système indestructible,plutôt bon marché et avec de bons résultat.
j'avais toutefois conclu que le plus simple reste l'EPDM dans un coffre bois et avec un polycarbonate bon marché car on atteint une simplicité de mise en oeuvre extrême pour un prix n’excédant pas 25 euros/m2. Difficile de faire mieux à part ce prototype qui me semble moins fiable soit du PP et un film pour serre en guise de vitre. A ce niveau si je réalise la même chose je suis de l'ordre de 15 euros/ m2 mais la durabilité et la fiabilité sera bien inférieur.
Cordialement.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire thermique: capteurs solaires CESI, chauffage, ECS, fours et cuiseurs solaires »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité