Solaire photovoltaïque: électricité solaireTrop de photovoltaïque = coupures sur le réseau?

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 29/07/10, 12:07

Malerine2 a écrit :si il fait pas beau le solaire fera pas mieux que le nucleaire.


Tout à fait, mais il s'agissait de montrer que globalement, la quantité d'énergie nécessaire est compatible avec les surfaces bâties disponibles.

Pour aller plus loin, il faudrait séparer les consommations stockables des consommations instantanées : par exemple, tout ce qui est thermique, froid ou chaud, peut-être décalé lorsque l'énergie est disponible, c'est le principe du tarif appelé "nuit" par habitude, mais qui devrait bientôt s'appeler tarif solaire :-)

Malerine2 a écrit :le pb aussi aujourd hui c'est le surcout que cela engendrera sur le prix de l'electricité ou pas.


Pour cela, il faudrait déjà connaitre le vrai coût actuel, car une grande part des dépenses du nucléaire ne sont pas comptabilisées dans le prix public, mais bien dans le déficit de l'état.
0 x




A bientôt !
Malerine2
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 16/07/10, 07:51

Message non lupar Malerine2 » 29/07/10, 12:39

si c'est l etat qui paie au moins on sais a quoi servent nos impots et sur ce point cela ne me dérange pas.. après tout cela fait de la France un pays fleurons dans une téchnologie certe dangereuse mais somme toute pratique.

mais ne nous dispersont pas, on en revient a mon soucis premier le stockage, et je suis dsl mais les batteries au plomb c'est pas ragoutant, il suffit de voir les malades du saturnisme.. en cas de fuite de ce métal c'est ce qui guettera nos enfants.

Par contre tu me fait reflechir a une chose.
1 panneau solaire le jour ca monte a 80 degré du fait de sa belle couleur.
pourquoi n'ont t ils pas eu l'idée de coller une pac derrière pour transformer cette chaleur perdue en vapeur d'eau et donc par la meme faire tourner une turbine electrique derrière.
Intéret on augmente de plus de50 pourcents le rendement de l'installation,

Autre solution que personne ne souhaite dvp pourtant je sais que ca vaudrais le coup, c'est l'effet pelletier, quelle belle trouvaille que d'avoir découvert que si deux surfaces connéctées ensemble n'ont pas la meme température alors un courant éléctrique se formera entre les deux..
puisque le soleil n'eclaire jamais les deux faces des batiments ils suffirait de réflechir a cette solution (vu les surfaces un simple écart de 5 degré pourrait etre intéressant)
0 x
Ptilu
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 196
Inscription : 15/01/10, 14:23

Message non lupar Ptilu » 29/07/10, 13:28

Lu
Le problème de récupérer un delta T de 50°C, c'est qu'il est plutot faible... Par exemple, l'effet Severt (Peltier c'est une différence de tension donne une différence de température), c'est une sensibilité de 47µV/°C (soudure cuivre-alu)... Ca coute cher pour 2.5V !!! Et le rendement doit pas dépasser 5%...
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 29/07/10, 13:30

Malerine2 a écrit :si c'est l etat qui paie au moins on sais a quoi servent nos impots et sur ce point cela ne me dérange pas..


Sauf que les investissements dans les autres sources d'énergie sont basés sur le prix public de l'électricité : passer les coûts en subventions, c'est biaiser l'arbitrage économique en faveur du nucléaire.
0 x
A bientôt !
Malerine2
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 16/07/10, 07:51

Message non lupar Malerine2 » 29/07/10, 15:17

Il faut etre honnete sur un point
la france n a pas que des intérets civil dans la maitrise du nucleaire.
et entre autre ces etudes lui ont permis de bien dvp la technologie nucleaire militaire autre que bombe, par consequant il est en parti normal que tout ne soit pas repercuté sur le citoyen lambda, car une partie des coups avait pour but la recherche.

les centrales restent malgré tout des laboratoire géants.


Dommage pour le severt. ca serait je suis une une tres bonne piste pourtant
0 x


sspid14
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 141
Inscription : 28/12/08, 22:11

Message non lupar sspid14 » 29/07/10, 15:54

Malerine2 a écrit :si c'est l etat qui paie au moins on sais a quoi servent nos impots et sur ce point cela ne me dérange pas.. après tout cela fait de la France un pays fleurons dans une téchnologie certe dangereuse mais somme toute pratique.

mais ne nous dispersont pas, on en revient a mon soucis premier le stockage, et je suis dsl mais les batteries au plomb c'est pas ragoutant, il suffit de voir les malades du saturnisme.. en cas de fuite de ce métal c'est ce qui guettera nos enfants.

Je ne sais pas ce qui est le plus ragoutant entre le plomb et le nucléaire, entre le saturnisme et les radiations.. Je crois que dans les 2 cas, il faut empécher la dispertion de ces matières dans la nature. Si on peut le faire avec le nucléaire, on peut certainement le faire avec le plomb plus facilement.

D'ailleurs le plomb n'arrete-t-il pas plus facilement les radiations alpha, bétha et surtout gamma.. il suffit de mettre les barils irradiés à l'intérieur de grosses batteries en plomb :mrgreen:

Pour le stockage de l'énergie électrique, il est possible de la transformer en énergie potentielle (barrage hydraulique que l'on recharge), cela semble le moins nuisible mais cela demande de grandes surfaces avec des différences de hauteur et faire baisser et augmenter rapidement un niveau d'eau peut aussi être dangereux.

Malerine2 a écrit :Par contre tu me fait reflechir a une chose.
1 panneau solaire le jour ca monte a 80 degré du fait de sa belle couleur.
pourquoi n'ont t ils pas eu l'idée de coller une pac derrière pour transformer cette chaleur perdue en vapeur d'eau et donc par la meme faire tourner une turbine electrique derrière.
Intéret on augmente de plus de50 pourcents le rendement de l'installation,

A mon (ancienne) école, un partenariat avec une entreprise avait permis de recevoir des panneaux photovoltaïques munis d'une pompe à chaleur pour abaisser la température des panneaux (et donc meilleur rendement) et utiliser cette chaleur pour chauffer un ballon d'eau chaude. Cela permettait à l'école de ne pas débourser un euro pour des panneaux et une PAC (que nous pouvions étudier) et en échange, les 2 profs en charge de ce projet devait regarder si cela permettait d'augmenter le rendement total de l'installation. Mais de ce que j'en ai entendu cela n'est pas rentable et le gain en électricité n'est pas très élevé (je ne sais pas où tu trouves 50% de gain en rendement). Enfin, je n'en ai pas entendu beaucoup plus et il est possible que l'investissement soit rentable dans certain cas mais mettre des panneaux thermiques à la place de la PAC serait probablement mieux.
0 x
Malerine2
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 42
Inscription : 16/07/10, 07:51

Message non lupar Malerine2 » 29/07/10, 16:32

j'ai juste supputer cette augmentation de rendement,
pourquoi, juste parce que ce que le panneau ne transforme pas en electricité devient de la chaleur, et donc en toute logique si on reussi a rentabiliser la chaleur, avec toutes les autres pertes a prendre en compte je pense qu on pourra tranquillement atteindre les 50%
mais ce n est que de la théorie.
0 x
aerialcastor
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 830
Inscription : 10/05/09, 16:39

Message non lupar aerialcastor » 29/07/10, 17:10

mais ce n est que de la théorie.


A ce niveau là ça ressemble quand même plus à de la pifométrie...
0 x
Sauvez un arbre, mangez un castor.
Ca ne sert à rien de réussir sa vie, ce qu'il faut c'est rater sa mort.
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6401
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 81
Contact :

Message non lupar chatelot16 » 29/07/10, 21:29

le rendement d'un moteur thermique exploitant la chaleur des panneau photovoltaique sera tres faible , 1 ou 2 % ...

par contre le gain de rendement de la cellule photovoltaique quand on la refroidi bien est spectaculaire : au moins 20% et souvent plus : ce n'est pas de la theorie : c'est constaté tous les hivers : la puissance maximum des photovoltaique est en hivers non pas parce que le soleil est plus fort mais parce que le panneau plus froid a un meilleur rendement

donc il n'y a qu'une chose a faire , refroidissement a eau des cellule , avec de l'eau a 15° d'un forage !

rien n'empeche d'utiliser aussi cette eau pour une pompe a chaleur en hivers

celui qui veut faire une machine thermique solaire doit le faire avec d'autre capteur indepandant des cellules solaire et montant a la temperature maximum pour faire un bon rendement
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Google Adsense [Bot] et 6 invités