Solaire photovoltaïque: électricité solaireTrop de photovoltaïque = coupures sur le réseau?

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
oiseautempete
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 848
Inscription : 19/11/09, 13:24

Message non lupar oiseautempete » 29/06/10, 07:39

Remundo a écrit :Il me semblait bien qu'EDF EN (EDF énergies nouvelles) avait un mégaprojet dans les Landes...[/url]
76 MWcrete, 300 000 000 € d'investissement.

Alors que Mr Dupont fasse bien attention... ses 3kWc sur son petit toit déstabilisent la "boucle locale"... :cheesy:



Pour autant que je sache, cette région ne comporte aucune centrale nucléaire et n'est donc alimentée que via des centrales thermiques dont la production est facile à régler...idem pour la Bretagne par exemple ou il y a plutôt de l'éolien...lorsqu'il fonctionne, car , passant à côté d'un parc d'éoliennes dans le Finistère, il y avait la moîtié d'entre elles qui avaient ...des pales brisées ... :mrgreen:
0 x




Aumicron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 16/09/09, 16:43
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Aumicron » 29/06/10, 08:42

oiseautempete a écrit :Pour autant que je sache, cette région ne comporte aucune centrale nucléaire

Pour info, Les Landes font partie de la région Aquitaine où il y a une centrale nucléaire proche de Blaye sur l'estuaire de la Gironde et une à la limite de la région à Goldfech proche d'Agen.
0 x
Argumentons pour faire.
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4
Contact :

Message non lupar elephant » 29/06/10, 08:56

Les centrales nucléaires sont faites pour alimenter des réseaux THT longues distances: en Wallonie, nous avons bien des éoliennes près de Huy, à 10 km de la centrale de Tihange. Cet argument me paraît de mauvaise foi.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/06/10, 10:27

Remundo a écrit :Il me semblait bien qu'EDF EN (EDF énergies nouvelles) avait un mégaprojet dans les Landes...
76 MWcrete, 300 000 000 € d'investissement.

Alors que Mr Dupont fasse bien attention... ses 3kWc sur son petit toit déstabilisent la "boucle locale"... :cheesy:

ça serait malheureux quand même que ses 3kWc en excès sur la boucle locale remontent les transfos vers le triphasé 400V, puis vers le HTA 20 kV... ça gênerait les 76 000 kWc de la centrale d'EDF :P

ça fait combien de maisons 3 kWc la centrale EDF 76 MWc ? 25 500 installations... :idea:


Tu joues quand même de mauvaise fois...car l'ensoleillement de 76MW sur un seul site est "légèrement" plus prévisible que celui de 76MW sur 25 500 sites dispersé d'installations de particuliers...

C'est tout ce qu'edf veut dire je pense...

Une centrale nucléaire ne double pas sa puissance en l'espace de 5 minutes...et surtout pas de manière aléatoire.

ps: Remundo, ton installation te revient à combien le Wc? Intégré ou pas?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7803
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 40
Contact :

Message non lupar Remundo » 29/06/10, 10:55

Christophe a écrit :Tu joues quand même de mauvaise fois...car l'ensoleillement de 76MW sur un seul site est "légèrement" plus prévisible que celui de 76MW sur 25 500 sites dispersé d'installations de particuliers...

C'est tout ce qu'edf veut dire je pense...

Sur un seul site, quand le soleil joue à cache cache, il y a des ondulations fortes de courant imprévisibles.

Sur leur site de 76 MWc, s'il n'y a aucun lissage de prévu (et a priori ils fonctionneront largement au fil du soleil), ça va fait le yoyo entre 10 MW et 70 MW...

En plus de ça, le modèle centralisé donne un réseau arborescent et lorsque la source principale varie, ça se répartit très significativement sur tout le réseau

Alors que pour une myriade de petis sites répartis, le taux d'ondulation de courant est identique mais uniquement sur l'installation de 3 kWc de Dupont, car le réseau est finement maillé, avec des effets de compensations statistiques et de transferts entre toutes les sources, ce qui le rend beaucoup plus stable et robuste (il pourrait même fonctionner a minima en consommant la production locale en cas de gros délestage...).

Pour revenir à la prévisibilité, plus la zone géographique est étendue avec une multitude de sources, et moins on se trompe.

@+
0 x
ImageImageImage


Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/06/10, 10:59

Aumicron a écrit :où il y a une centrale nucléaire proche de Blaye sur l'estuaire de la Gironde et une à la limite de la région à Goldfech proche d'Agen.


Tout à fait, c'est d'ailleurs, pour info, la centrale nucléaire française qui a subit l'incident nucléaire le plus grave de l'histoire du parc nucléaire français (innondation lors de la tempète de 1999)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Centrale_n ... du_Blayais
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/06/10, 11:06

Remundo a écrit :Sur un seul site, quand le soleil joue à cache cache, il y a des ondulations fortes de courant imprévisibles.

Sur leur site de 76 MWc, s'il n'y a aucun lissage de prévu (et a priori ils fonctionneront largement au fil du soleil), ça va fait le yoyo entre 10 MW et 70 MW...


Oui sauf que l'exploitant, lié forcément à ERDF et EDF peut très bien désacoupler la centrale en cas de risque de blackout...même si très rare, le risque est là.

Comme dit plus haut: cela sera peut être possible avec les compteurs linky (ou équivalent) géré à distance par EdF...

De toute facon une installation PV doit (devrait ?) être dimensionnée pour consommer le plus possible en interne non...mais c'est vrai que quand il y a du soleil, y a pas trop de besoin...sauf pour les travailleurs à domicile ou entreprises...

Remundo a écrit :En plus de ça, le modèle centralisé donne un réseau arborescent et lorsque la source principale varie, ça se répartit très significativement sur tout le réseau

Alors que pour une myriade de petis sites répartis, le taux d'ondulation de courant est identique mais uniquement sur l'installation de 3 kWc de Dupont, car le réseau est finement maillé, avec des effets de compensations statistiques et de transferts entre toutes les sources, ce qui le rend beaucoup plus stable et robuste (il pourrait même fonctionner a minima en consommant la production locale en cas de gros délestage...).

Pour revenir à la prévisibilité, plus la zone géographique est étendue avec une multitude de sources, et moins on se trompe.


C'est très juste mais comme je viens de le dire: sur une centrale, il y a de la gestion en continu, pas sur les installations de particuliers...qui ne peuvent pas debrayer (sauf panne réseau) à ma connaissance...

La production PV doit être consommée le plus vite possible...sinon elle perd de son intérêt écologique!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7803
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 40
Contact :

Message non lupar Remundo » 29/06/10, 11:20

Alors si vraiment EDF a peur de la surcharge PV, et bien la 1ère chose à faire, c'est de ne pas construire sa centrale de 76 MWc...

parce que 300 M€ désaccouplés quand ils produisent le plus, comme modèle économique on a vu mieux :cheesy:

en fait, les dires d'EDF sont techniquement vides. Comme ils s'adressent à des ignards, ça passe.

Par contre, sur le plan politique, cette déclaration d'EDF n'est ni plus ni moins que de la propagande anti-solaire PV pour les "petits" (c'est à dire les particuliers et les PME)

@+
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 45046
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 157
Contact :

Message non lupar Christophe » 29/06/10, 11:27

Remundo a écrit :parce que 300 M€ désaccouplés quand ils produisent le plus, comme modèle économique on a vu mieux :cheesy:


Ben oui mais:

a) les 300M€ = investissement = des charges pour leur futurs impôts = la société (toi, moi, lui...) qui les payent indirectement mais leur actionnaires qui empochent les bénefs...m'enfin ca c'est le principe de tout investissement...juste pour dire que ca ne leur coute pas vraiment 300M€...surtout pour une entreprise comme Edf qui a, comme toutes les grandes entreprises, bon nombre de comptables et juristes pour défiscaler au max...

Leur camps de vacances sont surement l'exemple le plus connu: Edf est le 1er promoteur immobilier de villiégature de France...

b) perdre quelques heures de production leur coutera toujours moins cher qu'une panne réseau...

Remundo a écrit :en fait, les dires d'EDF sont techniquement vides. Comme ils s'adressent à des ignards, ça passe.

Par contre, sur le plan politique, cette déclaration d'EDF n'est ni plus ni moins que de la propagande anti-solaire PV pour les "petits" (c'est à dire les particuliers et les PME)


Ben quelque part est-il normal qu'un agriculteur gagne plus d'argent avec sa grange "solaire" plutôt qu'avec sa production agricole ?? Même question avec les éoliennes...

Je dis pas qu'il doit pas faire de PV ou d'éolien (en bonus) mais ca ne doit pas devenir son principal revenu...ou alors faut qu'il ne fasse plus que cela!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 7803
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 40
Contact :

Message non lupar Remundo » 29/06/10, 11:41

rassure-toi, les agriculteurs ne font pas fortune avec le PV, et surtout le marché est cassé pour eux avec la dernière mouture règlementaire des grands projets PV.

Même à 60 cts € / kWh, les temps de retour étaient d'environ 10 ans, et pour 2012, il se profile un tarif de l'ordre de la moitié, puis -10% tous les ans pour les nouveaux projets... autre vaste débat.

Sinon, ce n'est pas avec un îlot de 76 MWc incontrôlés (à la différence des centrales à flammes...) qui ne représente en moyenne que 7,6 MW qu'on régule un réseau centralisé de plusieurs GW.

On raconte des sornettes aux gens, point barre. :idea:
0 x
ImageImageImage
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités