Solaire photovoltaïque: électricité solaireTesla Powerwall: rentable ?

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 04/05/15, 23:31

Les spécialistes de la batterie automobile au lithium ont depuis longtemps prévu les 3 vies des batteries.

- La première aura lieu dans les véhicules ou elles seront le plus sollicitées tant que leurs performances seront supérieures à 80%.

- La seconde sera une utilisation de stockage stationnaire pour les réseaux intelligents distribution d'énergie renouvelable. Les BMS seront reprogrammés pour optimiser la longévité des cellules.

- La troisième sera le recyclage des matières premières en vue de recommencer le cycle...

Économiquement, le lithium est déjà plus pertinent que le plomb en raison de son rendement, du nombre de cycles. Les BMS ne représentent pas un surcoût dans le cas présent car ils sont également recyclés du pack batterie retiré de l'automobile.

Le stockage d'électricité sera un des enjeux majeurs du siècle, BMW, NISSAN et bien d'autres ont de nombreux projets en ce sens.

Évidemment, les énergies renouvelables intermittentes seront les partenaires de choix des systèmes de stockage.

A noter que Google est également très impliqué dans ce secteur et a lancé un concours doté d'un prix de 1 Million de $ pour miniaturiser les onduleurs avec pour objectif d'atteindre une puissance de 3kW pour un volume de 0.66 dm3.
Google souhaite ensuite lancer la production de masse de ces appareils afin d'en réduire drastiquement les prix. Ils seront les briques des futurs systèmes électriques stationnaires et automobiles, domaines dans lesquels Google nourrit de gros appétits.
0 x




Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 10/05/15, 12:55

elephant a écrit :Au prix de gros, je les achète aux alentours de 10-12 cent par wattheure, ce qui ferait 1200 euros pour 10 KWh.

Oui, cela se tient, 120€/kWh pour du plomb.

Le lithium est depuis déjà plusieurs années au-dessous des 500€/kWh.

Les batteries LifePo4 que j'ai achetées pour ma voiture électrique me sont revenues à moins de 300€/kWh.
Si elles tiennent leurs promesses, elles seront plus économiques sur leur cycle de vie que des batteries au plomb car elles sont censées durer beaucoup plus longtemps...

Les industriels sont largement au-dessous de 250€/kWh soit à peine le double du budget pour la technologie plomb mais avec des performances très supérieures en rendement à la charge, en courants appelés en décharge ou supportés en charge, en nombre de cycles... Bref, la technologie lithium est déjà plus économique que la technologie plomb.

A cela s'ajoute les économies sur le volume et le poids (coûts logistiques).

Les progrès sont rapides au point que l'on commence a évoquer une "loi de Moore" sur les progrès des batteries. Enfin, la course est ouverte a de nouvelles technologies utilisant de nouveau couples électrochimiques, cette semaine, la vedette était l'aluminium, hier, c'était le gaphène, et demain... :?:
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2900
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 118

Message non lupar moinsdewatt » 10/05/15, 13:47

Gros succés pour Tesla, énormément de réservations pour la batterie proposée. 38000 PowerWall déjà en réservation.

t's barely been a week since Tesla unveiled its Powerwall energy system, which scales from residential houses to massive gigawatt-hour utility scale. Not enough time for much to happen, right? Well, apparently people have been waiting for something like this and there's a lot of pent up demand. On its earnings conference call, Elon Musk mentioned that they already received 38,000 reservations (the Powerwall will start shipping this summer) for the home system and 2,500 reservations for the much bigger, commercial-scale battery systems. That's a lot in less than a week (more reservations have no doubt come in since the Tesla call on May 6)!
...........
..........

http://www.treehugger.com/clean-technol ... -2016.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 618
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 19

Message non lupar Exnihiloest » 11/05/15, 11:39

Ce qu'on oublie souvent, c'est qu'un marché de masse de la voiture électrique nécessitera l'équivalent de 4 ou 5 centrales nucléaires de plus en France. J'ai peur que cette voiture arrive avant qu'on n'ait les moyens de recharger toutes les batteries... :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 11/05/15, 12:33

Exnihiloest a écrit :Ce qu'on oublie souvent, c'est qu'un marché de masse de la voiture électrique nécessitera l'équivalent de 4 ou 5 centrales nucléaires de plus en France. J'ai peur que cette voiture arrive avant qu'on n'ait les moyens de recharger toutes les batteries... :cheesy:
Ce genre de légende urbaine fait partie des énormités que l'on a pas fini de lire... :evil:

Plutôt que des critiques gratuites, je préfère des données chiffrées, donc envoies nous tes éléments de calcul, je t'attends...

1/ La voiture électrique "de masse" cela représente combien de véhicules et combien kilomètres quotidiens?

2/ Les centrales nucléaires voient aujourd'hui la voiture électrique d'un bon œil pour consommer leurs SURPLUS de production qu'ils n'arrivent pas à vendre.

3/ A terme, la voiture électrique est un maillon essentiel des réseaux intelligents d'énergie que l'on nomme également Enernet ou Smart Grids dans lesquels la voiture électrique fera partie de la donne avec les fonctionnalités G2V et V2G.

Pour faire simple, il va devenir enfin pertinent de développer les énergies renouvelables intermittentes que sont le photovoltaïque et l'éolien qui vont fonctionner de pair avec les véhicules et leur batteries, ces dernières permettant d'absorber les pics de production/consommation et de les lisser.

Ces pics de productions consommation sont déjà une réalité avec des centrales nucléaires incapables de moduler rapidement leur puissance et devant être assistées par des centrales hydrauliques et des centrales thermiques.

La "montée en puissance" des voitures électriques qui ne pourra jamais dépasser 5% par an puisque le parc automobile se renouvelle à ce rythme est donc tout à fait plannifiable, dans le cadre de la transition énergétique, avec le déploiement des énergies renouvelables destinées à alimenter ce parc automobile.

Pour exemple, les 20m² de panneaux photovoltaïques qui recouvrent une petite partie de mon toit compensent chaque année la consommation de 25.000km parcourus avec notre nouvelle voiture électrique... Nos vielles 106 électriques étaient plus gourmandes, notre toit n'en compensait que 15.000km par an.
:mrgreen:

Les 10.000 véhicules électriques actuellement en circulation ne représentent pas, à raison de 15 Millions de km annuels, plus de 3TWh de consommation soit 2% de la production nucléaire d'une seule centrale (130TWh/an en moyenne). Cela ne représente pour l'instant 4 millièmes de la seule production nucléaire et vu que les voitures électriques ne se chargent pas uniquement avec du nucléaire...

Je continue... :?:

Les anti-nucléaire sont friands de ce genre d'arguments tout en soutenant la voiture au Gaz naturel fossile qu'il faut comprimer à 200 bar, avec devinez quoi... de l'électricité... Ils ne vont pas tarder à soutenir la filière de la voiture à hydrogène (qui est une voiture électrique 2 fois moins efficiente que la voiture électrique sur batterie et dont on comprime l'hydrogène à 700 bar (cf la Toyota MIRAI)...
0 x


Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 618
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 19

Message non lupar Exnihiloest » 19/05/15, 22:59

citro a écrit :
Exnihiloest a écrit :Ce qu'on oublie souvent, c'est qu'un marché de masse de la voiture électrique nécessitera l'équivalent de 4 ou 5 centrales nucléaires de plus en France. J'ai peur que cette voiture arrive avant qu'on n'ait les moyens de recharger toutes les batteries... :cheesy:
Ce genre de légende urbaine fait partie des énormités que l'on a pas fini de lire... :evil:
[...]
Les 10.000 véhicules électriques actuellement en circulation ne représentent pas, à raison de 15 Millions de km annuels, plus de 3TWh de consommation soit 2% de la production nucléaire d'une seule centrale...


Méthode irrationnelle (les véhicules électriques actuels sont loin d'avoir la puissance et l'usage qu'on fait des véhicules thermiques).
La méthode rationnelle consiste à calculer l'énergie réellement utile (mécanique) de l'ensemble du parc des véhicules à moteur thermique, laquelle peut être estimée à partir de la consommation de carburant et du (faible) rendement du moteur thermique.
Ce sera l'énergie électrique qu'il faudra pour le remplacement du parc par des véhicules électriques, en tenant compte aussi de leur rendement (bien meilleur).
Le calcul a été fait : 4 ou 5 centrales nucléaires.
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 20/05/15, 10:42

Ta méthode n'est que de la théorie, impossible à faire coller à la réalité.

1/ La montée en puissance des véhicules électriques ne se fera pas par paliers (contrairement à la mise en route d'une centrale).

2/ La charge réseau occasionnée par les véhicules électriques ne correspond pas à la charge journalière d'une centrale nucléaire (par exemple tous les matins entre 6 h et 8 h (et idem le soir), les véhicules sont débranchés pour aller au travail, ce qui occasionne un énorme pic de surproduction des centrales. Les centrales nucléaires ne sont donc pas appropriées pour charger les véhicules électriques.

3/ Le délai de construction et mise en service d'une centrale nucléaire est trop long pour répondre aux besoins de l'évolution du marché de la voiture électrique (et je ne parle pas si on veut construire un EPR...). Par contre, les énergies renouvelables sont plus rapides à déployer et moins chères, comme le démontre la Chine qui en un trimestre a installé la puissance photovoltaïque équivalente à un réacteur nucléaire et continue à accélérer le déploiement de ces énergies.

4/ Ta méthode "rationnelle" est fausse car la grande particularité des véhicules thermiques est de gaspiller inutilement de l'énergie mécanique quand leurs moteurs tournent sans déplacer les véhicules (embouteillages, feux rouges...) ou quand les véhicules se déplacent sans avoir besoin d'énergie pour les propulser (décélérations, descentes...). Cette méthode de calcul est donc fausse de 20 à 30% et même beaucoup plus en Ile de France...

Méthode irrationnelle (les véhicules électriques actuels sont loin d'avoir la puissance et l'usage qu'on fait des véhicules thermiques)
C'est exactement le genre de discours que l'on tenait il y a un siècle au sujet de la voiture thermique pour justifier qu'elle ne pourrait remplacer la traction animale. :lol:

En effet, si dans l’inconscient collectif, la voiture électrique est souvent considérée comme une sous voiture, la réalité est tout autre et de nombreuses voitures électriques roulent plus que leur équivalent thermique, les statistiques US et Françaises sont formelles. Ma femme et moi effectuons plus de 30.000km par an et autour de moi j'en connais qui dépassent 40.000 (un membre de ce forum) voire 50.000km par an avec leur voiture électrique, tel ce taxi qui a déjà dépassé les 100.000km en moins de 2 ans.
Et question puissance, certains modèles développent jusqu'à 700cv et déposent la majorité des Ferrarri et autres Porsche...

Je ne possède qu'une modeste Volkswagen e-Up de 82cv mais son couple est tel qu'elle rivalise en accélération avec la GOLF GTI dernier modèle tout en ne consommant que 12kWh/100km, l'équivalent de 1.2 litre de carburant. En 11 mois, cette auto a parcouru 15.000 km
:mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 618
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 19

Message non lupar Exnihiloest » 21/05/15, 09:20

@citro

Amusant. Je donne la méthode pour calculer l'énergie électrique supplémentaire nécessaire pour remplacer tout le parc des moteurs thermiques, et ton objection au point 1 c'est que tout le parc ne sera changé que progressivement. Evidemment. Mais ça ne remet pas en cause le calcul du bilan final ! Comme tu l'as dit au point 4, il est trivial aussi qu'il y aura un gain avec l'arrêt du moteur concomitant avec l'arrêt du véhicule, mais ce n'est pas ça qui changera l'ordre de grandeur de ce bilan, sauf à quelques %.

Je pense que la voiture électrique, technologie bien supérieure au moteur thermique, va se généraliser dans les prochaines années, dès que les batteries seront à une puissance et un coût permettant de concurrencer les véhicules thermiques. J'y suis évidemment favorable, la voiture électrique n'est une "sous-voiture" qu'aujourd'hui (puissance ou autonomie, il faut choisir, et sans parler du coût ou du temps de charge des batteries), mais pas dans l'avenir proche. Tu te trompes de combat, je ne suis pas un opposant, au contraire.

Mais l'énergie du pétrole actuellement utilisée, quantitativement connue, sera à prendre ailleurs, sauf à faire des centrales thermiques. C'est d'ailleurs bien pour ça que j'ai parlé d'équivalent à 4 ou 5 centrales nucléaires, ce qui n'implique pas que ce soit à partir de ces centrales qu'on l'obtienne, contrairement au procès que tu me fais aux points 2 et 3.
Parler des gains marginaux et des petits avantages de l'électrique, sans être capable de chiffrer les besoins nouveaux qu'il y aura en énergie électrique en oubliant que l'essentiel de l'énergie, et de loin, est utilisée pour l'électrique comme pour le thermique, pour avancer, vaincre la résistance de l'air, les frottements de roulement... n'a aucune pertinence. L'obtention de l'énergie primaire reste un problème central et la politique de l'autruche n'est pas mon truc.
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5126
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 4

Message non lupar citro » 21/05/15, 11:25

A la bonne heure. :mrgreen:

Donc on en revient dans le sujet du sujet:
La TESLA Powerwall est pertinente et sera rentable pour les utilisateurs de VE en stockant de l'énergie, de préférence renouvelable (photovoltaïque, éolienne, ...) et en jouant le rôle d'un "micro grid", c'est à dire d'un réseau électrique intelligent LOCAL, ce qui soulagera énormément le gestionnaire du réseau national. Tout cela en améliorant le rendement global du véhicule par l'utilisation d'une énergie en circuit court.

Comme je l'ai indiqué plus haut, mes 20 m² de panneaux photovoltaïques (3kWc de performance standard en 2009) fournissent chaque année l'énergie équivalente à la consommation de la e-UP pour parcourir 25.000km.
Aujourd'hui, de tels panneaux coûtent, hors pose moins de 6000€.

Mais nul besoin de dépenser autant, en France, il se vend des kits évolutifs pour beaucoup moins cher que l'on peut augmenter au fil des ans et des économies réalisées afin d'économiser sur la rémunération d'un crédit bancaire. :idea:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 618
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 19

Message non lupar Exnihiloest » 26/05/15, 11:37

citro a écrit :...
Comme je l'ai indiqué plus haut, mes 20 m² de panneaux photovoltaïques (3kWc de performance standard en 2009) fournissent chaque année l'énergie équivalente à la consommation de la e-UP pour parcourir 25.000km. ...

Ce qui est vrai pour une maison individuelle ne l'est pas pour un immeuble. Le nombre d'habitants d'un immeuble est proportionnel à son volume, la taille des panneaux possibles, proportionnelle à la surface de toit.
Ta solution oublie simplement que la majorité de la population habite en ville, et que couvrir la campagne de panneaux pour alimenter les villes ne me semble pas la solution.
D'autre part si tes 20 m² de panneaux photovoltaïques couvrent tous tes besoins automobiles, ce sera au détriment de l'électricité pour la maison. Les besoins pour la voiture électrique viendront toujours en plus par rapport à la situation actuelle.
0 x
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités