Solaire photovoltaïque: électricité solairePhotovoltaique: fabriquer son panneau solaire !

Forum solaire photovoltaïque PV et génération d'électricité solaire à partir d'énergie solaire en rayonnement direct.
mbrdix
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 09/11/06, 15:52

Message non lupar mbrdix » 10/11/06, 10:41

Bonjour à tous,
j'arrive sur econologie.com
est ce qqun connait ça? qui l'a deja tenté?
http://www.solideas.com/solrcell/french.html

dioxyde d'étain pour une surface conductrice mais toujours transparente dioxide de titanium kon trouve dans les dentifrices les creme solaires

on peut choisir le spectre avec la teinte ici pourpre avec des fruits rouges par ex.

@+

:D
0 x




Avatar de l’utilisateur
pluesy
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 291
Inscription : 26/11/04, 22:39
Localisation : saint die 88 vosges
Contact :

Message non lupar pluesy » 12/11/06, 13:54

le rendement n'est pas formidable (5w/m2) mais ça peut être amusant de tenter l'expérience
0 x

«Il n’existe que deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue.»
[ Albert Einstein ]
mbrdix
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 09/11/06, 15:52

Message non lupar mbrdix » 14/11/06, 09:19

Bonjour,
oui c pas super puissant pour ce modèle.
à voir si on peut mieux faire(y a des industriels très interessé.

je ne trouve pas les composants dioxide de titane et dioxide d'étain et l'iodide en vente sur le net. auriez vous une idée?
0 x
Alex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 16/03/05, 11:37

Message non lupar Alex » 22/11/06, 13:53

Je suis tombé par hasard sur ce sujet.
Comme je bosse sur le thème du PV concentré, je me permet d'apporter quelques précisions...

citro a écrit :Plus sérieusement, les lentilles de fresnel commencent à être associées aux panneaux photovoltaïques..


Pour préciser un peu. L'idée de la conversion PV sous concentration, c'est de remplacer quelquechose qui coute cher (une cellule photovoltaique) par quelquechose qui coute beaucoup moins cher (une optique de concentration). Si je concentre 200 fois la lumière sur une cellule PV, la surface nécessaire pour produire une quantité d'électricité donnée sera 200 fois moindre que dans le cas d'une cellule exposée au flux solaire direct. Mieux: le rendement de conversion des cellules PV augmente avec la concentration du flux lumineux, donc dans la pratique, sous réserve que j'arrive a refroidir suffisament ma cellule (ce qui en soi n'est pas difficile), en concentrant 200 fois la lumière sur une cellule, la puissance fournie par celle ci sera peut être 220,ou 250 fois supérieure à celle que j'aurai obtenu directement avec le soleil

citro a écrit :Jusqu'à présent, les fabricants de panneaux solaires rechignaient à adopter cette technique, leur premier interêt était de vendre le maximum de m².
On sait aujourd'hui que la CONCENTRATION SOLAIRE est la voie la plus économique. En effet des miroirs, des lentilles de fresnel ou de simples tôles inox ou alu coûtent beaucoup moins cher au m² que les capteurs photovoltaïques dont le rendement moyen est de 15% soit environ 150W /m²


J'aimerai que ça soit le cas, malheureusement on n'en est pas encore là. Les fabricants de panneaux solaires classiques percoivent le PV concentré comme un concurrent. Ils s'en persuadent en se disant que les barrières technologiques sont trop nombreuses pour que ce type de système vienne concurrencer les panneaux PV classique à court terme(ce qui est, à mon avis, faux). Cependant, le PV classique et le PV concentré ne sont pas destinés aux même marchés. Une installation PV concentrée, c'est volumineux, ça nécessite de suivre le soleil, donc c'est pas demain qu'on en verra fleurir sur les toits, contrairement au PV classique.


citro a écrit :Hors les capteurs photovoltaïques sont capables, pour la plupart de de supporter 10 à 20 fois et même jusqu'e 100 fois en les refroidissant ce que fournit le soleil !


Les cellules PV conçues pour ce type de système sont capables de supporter des niveaux de concentration nettement plus élevés que ça. Plusieurs centaines de soleils sans problème. Certaines peuvent tenir plusieurs milliers de soleil sans que leur rendement baisse significativement.


citro a écrit :Ce qui permet, sur une même surface de captage de faire de l'électricité et du thermique.
J'en profite pour rappeller que les capteurs thermiques sous vide sont eux aussi une forme de concentration solaire...


Certaines personnes travaillent sur des systèmes hybrides photovoltaique/thermodynamique, dans lesquels la chaleur des cellules soumises à concentration serait réutilisée dans un cycle thermodynamique classique, mais c'est a mon avis voué à l'échec
0 x
Alex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 16/03/05, 11:37

Message non lupar Alex » 22/11/06, 14:01

willaupuis a écrit :salut, le fait de concentrer la lumière par une lentille de fresnel sur une celulle augmente la puissance disponible seulement il y a intérêt a bien la refroidir voir le site internet:


http://www.lei.ucl.ac.be/multimedia/eLEE/FR/realisations/EnergiesRenouvelables/FiliereSolaire/PanneauxPhotovoltaiques/Cellule/Temprature.htm

il explique que le rendement dépend de la température de la celulle,,,


Le rendement de la cellule dépend effectivement de la température de celle-ci. Cependant le refroidissement d'une cellule PV soumise à concentration ne nécessite pas des système hyper sophistiqués: un simple refroidissement passif est suffisant pour limiter l'échauffement de la cellule.
0 x


Alex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 16/03/05, 11:37

Message non lupar Alex » 22/11/06, 14:25

pluesy a écrit :j'ai dejas envisagé de faire un concentrateur solaire avec des celulle photovotaiques et un refroidissement qui permetrai d'alimenter un balon d'eau chaude
JL perrier parlait dans son bouquin de proto de celulles aceptant un facteur de concentration de 1000 fois ...

je me demande si on utilise des celules normale avec un facteur de concentration de dix si elle ne vont pas durer dix fois moins longtemps
par exemple si elle dure dix ans en temps normal ne vont elles pas durer qu'un an en concentrant d'un facteur 10

Plusieurs choses importantes:
-Pour ce qui est de la durée de vie, les premiers retours que l'on peu avoir des premières installation PV sous concentration démontrent que les cellules tiennent bien le choc, et qu'au bout de plusieurs années sous haut flux, et sous réserve que les cellules soient correctement refroidies, on n'observe pas de dégradation des performances. On a pas encore le recul nécessaire pour savoir ce qu'il en est au bout de 20 ans d'utilisation mais...on sait que les Diodes electro luminescentes (qui sont simplement des cellules PV fonctionnant à l'envers) ont des durées de vie de l'ordre de 20 ans alors qu'elles sont soumises à des densités de courant et à des températures significativement supérieures à celles de cellules PV sous concentration. Donc on a de bonnes raisons de penser que ce type de système vieillit bien, y compris sous haute concentration.
-Un autre point important au sujet des cellules. Pourquoi utiliser de simples cellules en silicium à 10 ou 15% de rendement alors que l'on sait faire des cellules qui frolent aujourdhui les 40% de rendement. Le prix? On s'en fout ici, la cellule peut couter 10, 50 ou 100 fois plus cher que la cellule silicium classique, dans la mesure ou l'on concentre la lumière et que donc, le prix de la cellule n'est plus le souci principal (contrairement aux modules PV classique). Imaginez que je concentre 1000 fois le soleil sur une cellule de 2.5 cm² à 40% de rendement: la puissance obtenue sera équivalente à celle d'un module PV silicium classique de 1m². Intéressant non?
0 x
Avatar de l’utilisateur
zac
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 1446
Inscription : 06/05/05, 20:31
Localisation : piton st leu

Message non lupar zac » 22/11/06, 14:27

Alex a écrit :Certaines personnes travaillent sur des systèmes hybrides photovoltaique/thermodynamique, dans lesquels la chaleur des cellules soumises à concentration serait réutilisée dans un cycle thermodynamique classique, mais c'est a mon avis voué à l'échec


Salut et bienvenue

pourrais-tu développer et dire pourquoi tu penses que le thermo marié au photo est voué à l'échec?

merci

@+
0 x
Dit le zèbre,homme libre (race en voie d'extinction)
C'est pas parce que je suis con que j'éssaye pas de faire des choses intélligentes.
Alex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 16/03/05, 11:37

Message non lupar Alex » 22/11/06, 14:43

zac a écrit :
Alex a écrit :Certaines personnes travaillent sur des systèmes hybrides photovoltaique/thermodynamique, dans lesquels la chaleur des cellules soumises à concentration serait réutilisée dans un cycle thermodynamique classique, mais c'est a mon avis voué à l'échec


Salut et bienvenue

pourrais-tu développer et dire pourquoi tu penses que le thermo marié au photo est voué à l'échec?

merci

@+


Je pense que la température du fluide de refroidissement serait beaucoup trop basse pour qu'on puisse l'utiliser efficacement. Les cycles thermodynamique sont efficaces si on travaille à des températures élevées (autour de 600° pour un cycle stirling, me semble-t-il). Avec un fluide dont la température est, à tout casser, de quelques dizaines de degrés, je pense pas qu'on puisse en tirer grand chose (je peux me tromper aussi, je suis pas expert dans le domaine).
Et puis si on peut se passer d'un refroidissement actif, qui nécessite un liquide de refroidissement, une pompe, et de la maintenance, c'est toujours ça de gagné je crois...
0 x
Alex
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 43
Inscription : 16/03/05, 11:37

Message non lupar Alex » 28/11/06, 11:33

Australia to build world's largest solar plant

AP, CANBERRA
Thursday, Oct 26, 2006, Page 1

The Australian government announced yesterday that it would help to build the largest solar power plant in the world as part of a new strategy to combat global warming.

The government, under fire for refusing to sign the Kyoto Protocol on reducing greenhouse gas emissions, will contribute A$75 million (US$57 million) to the A$420 million (US$375 million) project to build a 154-megawatt solar power plant in Victoria state which will use mirrored panels to concentrate the sun's rays, Treasurer Peter Costello said.

"The project aims to build the biggest photovoltaic project in the world," Costello told Australian Broadcasting Corp radio.




375 millions de dollars pour 154 MW, ça représente un coût de 1.86 euro/W installé... (A comparer avec les 9 euros/W du nouveau projet japonais de centrale PV "classique")
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)

Message non lupar Bucheron » 28/11/06, 12:12

Alex a écrit :
zac a écrit :
Alex a écrit :Certaines personnes travaillent sur des systèmes hybrides photovoltaique/thermodynamique, dans lesquels la chaleur des cellules soumises à concentration serait réutilisée dans un cycle thermodynamique classique, mais c'est a mon avis voué à l'échec
Salut et bienvenue

pourrais-tu développer et dire pourquoi tu penses que le thermo marié au photo est voué à l'échec?

merci

@+
Je pense que la température du fluide de refroidissement serait beaucoup trop basse pour qu'on puisse l'utiliser efficacement. Les cycles thermodynamique sont efficaces si on travaille à des températures élevées (autour de 600° pour un cycle stirling, me semble-t-il). Avec un fluide dont la température est, à tout casser, de quelques dizaines de degrés, je pense pas qu'on puisse en tirer grand chose (je peux me tromper aussi, je suis pas expert dans le domaine).
Et puis si on peut se passer d'un refroidissement actif, qui nécessite un liquide de refroidissement, une pompe, et de la maintenance, c'est toujours ça de gagné je crois...
Salut,
et merci pour ces explications aussi claires que précises.
J'ai une question : en utilisation "domestique" (ou même collective) est-ce que ce refroidissment ne pourrait pas être tout simplement utliisé pour produire de la chaleur ? Au niveau de la gamme de température, ça pourrait coller je pense ?
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Solaire photovoltaïque: électricité solaire »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité