Société et philosophie"Le dogme de l'énergie"

Débats philosophiques et de sociétés.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5181
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 154

Message non lupar Ahmed » 03/07/10, 21:10

Veinard, avec un peu de chance tu seras irradié gratis! :cheesy:

Blague à part, j'aime bien la montagne bourbonnaise son calme et ... Zut! Trop tard, j'ai gaffé! :frown:
0 x




"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5181
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 154

Message non lupar Ahmed » 03/07/10, 22:03

Comme le fais remarquer GillesH38 sur un autre forum, il y a une certaine incohérence
... de dire EN MEME TEMPS qu'il faut faire vachement d'efforts pour développer un système énergétique moderne (électrique) tout en disant que les valeurs de consommation modernes sont mauvaises et qu'il faut les abandonner.

Bien sûr, je ne doute pas que tu vois cela comme un compromis à trouver entre ces deux termes, cependant, les solutions généralement envisagées (éolien, solaire...) sont des structures importantes qui impliquent une certaine centralisation et vont donc plutôt dans le même sens que les solutions conventionnelles.

Autre remarque, le problème énergétique est inclus dans le contexte plus général de l'évolution économique/sociétale et les possibilités du futur proche dépendront étroitement de la manière dont les choses vont tourner, qui permettront ou non des ajustements techniques.
Comme l'évoque Gilles, une énergie massive ne se justifie que dans un cadre de société industrielle; si celle-ci, par choix (improbable!) ou par nécessité venait à faillir, le problème serait tout différent.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 04/07/10, 13:38

Malheureusement Ahmed,notre société veut trouver dans les énergies renouvelable un palliatif à un mode de vie en dis harmonie avec la nature.
l'idée est de "limiter la casse", mais le finale est de continuer à "vivre"comme nous le faisons actuellement.
En gros c'est comme un fumeur atteint de bronchite chronique qui ferait des inhalations à l'eucalyptus...sans arrêter de fumer!
C'est d'ailleurs le concept même de la"Croissance durable" (là c'est un oxymore,j'ai bon?).
Toute notre société est basé sur ce concept: traiter les causes,pas les conséquences(ou peu), est ce un dogme?"une mauvaise habitude? une pathologie de notre société? en tout cas c'est surtout un moyen très rémunérateur pour créer des marchés!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5181
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 154

Message non lupar Ahmed » 04/07/10, 14:33

Tu as (malheureusement!) tout bon, autant sur l'oxymore que sur le reste...
La création de marchés très rémunérateurs, qui est une réalité très solide, n'explique cependant pas en elle même la raison de cette addiction...

Connais-tu les thèses de Laborit? elles sont assez bien argumentées, et pourtant, il leur manque quelque chose pour être pleinement cohérente/satisfaisantes.
De même, la consommation ostentatoire chez Thorstein Veblen est une observation pertinente, mais ne fonde pas in fine l'ostentation comme mobile premier.
La raison ultime de la déraison serait, probablement, à rechercher du côté d'un rejet inconscient de la finitude et du tragique de notre humaine condition: transformer, jusqu'à l'anéantir, la nature pour nier, bien illusoirement, ce que nous ne pouvons tolérer dans la part de nature qui nous est irréductiblement impartie; édifier de prodigieuses constructions qui nous doivent tout, pour réécrire une partition niant notre faiblesse, célébrant nos louanges et établissant un écran entre nous et une réalité qui nous insupporte.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4843
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 75

Message non lupar sen-no-sen » 04/07/10, 15:42

J'ai lu quelque peu Henry Laborit, notamment "l'Éloge de la fuite".
Un scientifique comme il en existe pas assez, célèbre pour son franc parlez :"il est exact que l'homme n'est pas un rat,mais ce que l'homme à en plus,il ne l'utilise pas!"

[i][i]

Ta remarque sur notre rejet inconscient est parfaitement exact,savoir si elle fait partie de nous ou si elle nous à été inculqué pendant notre enfance (le fameux "cadre de référence") relance le débat de l'inné et de l'acquis!

Je pense que la religion y à jouer un rôle prépondérant, notamment cette phrase de la Genèse ( à propos de l'Homme et de la Femme):

" Dieu les bénit, et Dieu leur dit: Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.[/i]

La société occidental Judéo-chrétienne à beaucoup participer à instaurer cette "philosophie" de la domination de l'Homme sur la Nature, qui avec l'histoire et la "mondialisation" à remplacé (je dirais écraser,comme le génocide Amérindiens) d'autre valeur bien plus Universel (Chamanisme,Animisme).
L'exemple le plus récent est la RPC (bien que très éloigné des valeurs Judéo-Chrétienne) en assujettissent le Tibet et ses valeur basé sur la non-dualité (valeurs en voie de disparition...)
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5181
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 154

Message non lupar Ahmed » 04/07/10, 21:53

Il est possible que cela fasse partie de nous, en tant que seuls êtres à se savoir mortels, cependant d'autres civilisations ont développés d'autres stratégies de contournement symbolique non destructrices.

Il est difficile de trouver une solution aussi absurde que la nôtre: refusant la mort, nous anéantissons la vie (c'est pousser loin le principe de précaution! :frown: ) ...
D'après Jared DIAMOND, nous ne sommes pas la première civilisation à fonctionner de la sorte, mais jamais on a assisté à un tel déploiement de moyens sur une telle échelle.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5181
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 154

Message non lupar Ahmed » 05/07/10, 21:40

Il est vrai que les 3 grandes religions monothéistes sont fortement anthropocentriques, ce qui en est probablement une conséquence corrélative.
La religion catholique, longtemps dominante en France, insistait beaucoup sur la finitude (memento mori), mais pour aussitôt proposer sa solution: la résurrection...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
pb2488
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 837
Inscription : 17/08/09, 13:04

Re: "Le dogme de l'énergie"

Message non lupar pb2488 » 05/07/10, 21:48

sen-no-sen a écrit :Par exemple beaucoup de gens,pense avec naïveté que ,dés lors qu'un dispositif de production d'énergie vertueux et économique sera créer , il sera développé par les industriels.
Il faut que se soit rentable (avec ou sans subventions), c'est tout.

sen-no-sen a écrit :Dans les faits, la réalité est tout autre,ainsi, de nombreuses technologies bien que validé scientifiquement ne se développe pas ou peu, et reste « dans les cartons ».
Avant de parler de "dogme", existe-t-il vraiment des solutions efficaces qui dorment dans les cartons?
0 x
"La vérité ne se définit pas comme étant l'opinion de la majorité :
La vérité est ce qui découle de l'observation des faits."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5181
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 154

Message non lupar Ahmed » 05/07/10, 21:56

Avant de parler de solutions"efficaces", ne faudrait-il pas, préalablement, définir ce que recouvre exactement le concept d'efficacité (au delà du sens évident)?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
pb2488
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 837
Inscription : 17/08/09, 13:04

Message non lupar pb2488 » 05/07/10, 22:13

pas nécessairement ...
0 x
"La vérité ne se définit pas comme étant l'opinion de la majorité :

La vérité est ce qui découle de l'observation des faits."
Suggestions d'autres pages pour vous: (si rien ne s'affiche, désactivez votre Adblock...)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Société et philosophie »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités